date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
ORAL (Québec)
http://www.oral.qc.ca


Bernard BONNIER 
'Casse-tête'
CD
Réf : ORAL CD 23
13,00 €
'Cette réédition met à la disponibilité des auditeurs de musiques concrète et électroacoustique un fleuron de la production canadienne et nous instruit sur le travail exemplaire de Bernard Bonnier, compositeur canadien né à Montréal en 1952, décédé prématurément en 1994 à Lévis, à l'âge de 41 ans. Bernard Bonnier s'amusa, au propre comme au figuré, à réaliser ce disque atypique et joyeux. Même en 1984, année de sa sortie, cinq ans après sa conception, il est d'une grande étrangeté. Il le demeure aujourd'hui. Casse-tête est un univers folichon conçu à partir de percussions diverses et d'instruments électroniques. comme ses compères de l'époque - Robert Moog, Jean-Jacques Perrey ou Raymond Scott - Bernard Bonnier extirpa des ordinateurs et synthétiseurs auxquels il eut accès à son studio de St-Jean-Chrysostome, Amaryllis, des sons étranges et comiques. À l'instar de Pierre Henry avec lequel il collabora de 1970 à 1975, Bernard Bonnier ose. Il compose des pièces qui oscillent entre le sérieux apporté par son bagage électroacoustique et l'exploration ludique des possibilités apportées par les musiques de son époque, l'humour et l'auto dérision en sus. Il définit un nouveau langage musical, le sien, unique. Et les particularités de ce travail hybride résonne encore. Casse-tête est un disque important de notre patrimoine culturel. Oublié par la majorité, sa mort à un âge peu avancé ayant nui à l'établissement de sa notoriété, Bernard Bonnier a pourtant offert au Canada un de ses plus beaux disques exploratoires. Oral, étiquette spécialisée dans les musiques exploratoires, considère cruciale la parution actualisée sur disques compacts d'archives. La présente parution met à la disposition des auditeurs et des chercheurs un matériel de référence incontournable qui permet de saisir un aspect du cadre historique qui a permis l'émergence des musiques canadiennes spécialisées électroacoustiques et actuelles produites de nos jours. Cette réédition optimisée permet également d'inscrire la musique concrète canadienne dans un contexte historique plus large. Aujourd'hui, ce disque très recherché peut revivre.' Eric Mattson, 2008 Musiciens : Bernard Bonnier, synthétiseurs, programmation, percussions, sons concrets, et tous gadgets. Michel Mercier, percussions. Enregistré et mixé par Bernard Bonnier aux studios Amaryllis, St-Jean Chrysostôme sauf 'Soldier boy', aux studios Apsome, Paris.
ET\OU 
'En orbite'
LP
Réf : ORAL LP 61
17,50 €
Une suite de huit duos (sélection différente sur CD et LP) réunissant le platiniste Martin Tétreault et le batteur Michel Langevin pour autant d'échanges puissants marqués par le pouvoir jouissif du rythme et du bruit. 'ET\OU est né d'une complicité entre deux géants de la musique actuelle canadienne : l'électrisant platiniste, Martin Tétreault, et l'illustre batteur du groupe légendaire de metal progressif, Voivod, Michel Langevin qui galvanise tous ses auditeurs. Avec ce premier LP et ce premier CD de ce duo prometteur, Oral et Minute s'associent pour communiquer aux amoureux de sons puissants et de performances décapantes l'existence d'un duo unique par l'intensité des compositions élaborées en studio et la liberté du jeu des deux musiciens. Michel Langevin est un batteur associé à la musique Metal (plus de 25 ans avec le groupe de Jonquière Voivod) et à la musique alternative (de nombreuses collaborations); il ne laisse aucun auditeur indifférent à la physicalité de ses performances. Quant à Martin Tétreault, il est reconnu pour son utilisation des tourne-disques, de surfaces diverses et autres éléments de lutherie, il est un improvisateur chevronné qui ne compte plus les collaborations. La gestation de ce 'super groupe' s'échelonne sur plusieurs années. Leur première rencontre daterait du 12 avril 2007, lors de 100% Batterie ! (soirée reposant sur un concept de Martin Tétreault : ne jouer que des solos de batterie sur disques vinyle et réunir neuf batteurs dans une même salle; Michel Langevin était l'un d'eux). Depuis, le duo s'est produit en concert au Québec à diverses reprises, chaque soir donnant lieu à un événement mémorable. Forts de ces rencontres, les deux musiciens ont développé un son qui s'appuie sur leurs pratiques respectives reposant sur un goût du rythme, de la percussion et des masses sonores qui se déploient dans la durée de leur échange. Complices, chacun est perméable au monde de l'autre dans l'intensité de l'échange. Martin Tétreault est ici percussif et abrasif alors que Michel Langevin aborde la batterie comme un instrument à part entière, source de variations rythmiques et de textures inusitées. L'étendue des possibles s'élargit pour les deux instrumentistes. De la rencontre des genres musicaux et de la contamination positive des pratiques naissent de nouvelles approches, gages de la diversité, de la création. Les compositions des deux disques disponibles lors de ce lancement ont fait l'objet d'un enregistrement en mai 2013 au Studio Resther (Montréal); il a été suivi d'un travail de mixage en décembre 2013. Le résultat d'un duo qui ne se bat pas en duel : deux disques décoiffants. De la musique qui se donne tout entière à l'auditeur : conversations musicales inusitées, accélérations et dynamiques, énergies débridées. Leurs spectacles se comparent à des boules de feu. Branchés sur le 220, les deux compères vrillent nos âmes et nous irradient d'une énergie positive et surprenante. À entendre absolument. À offrir à tous ceux et celles intéressés par la puissance électrique que procurent des performances où les musiciens donnent tout ce qu'ils sont.' Source: ORAL_records. 200 copies.
ET\OU 
'En chute libre'
CD
Réf : ORAL 60
16,50 €
Une suite de huit duos (sélection différente sur CD et LP) réunissant le platiniste Martin Tétreault et le batteur Michel Langevin pour autant d'échanges puissants marqués par le pouvoir jouissif du rythme et du bruit. 'ET\OU est né d'une complicité entre deux géants de la musique actuelle canadienne : l'électrisant platiniste, Martin Tétreault, et l'illustre batteur du groupe légendaire de metal progressif, Voivod, Michel Langevin qui galvanise tous ses auditeurs. Avec ce premier LP et ce premier CD de ce duo prometteur, Oral et Minute s'associent pour communiquer aux amoureux de sons puissants et de performances décapantes l'existence d'un duo unique par l'intensité des compositions élaborées en studio et la liberté du jeu des deux musiciens. Michel Langevin est un batteur associé à la musique Metal (plus de 25 ans avec le groupe de Jonquière Voivod) et à la musique alternative (de nombreuses collaborations); il ne laisse aucun auditeur indifférent à la physicalité de ses performances. Quant à Martin Tétreault, il est reconnu pour son utilisation des tourne-disques, de surfaces diverses et autres éléments de lutherie, il est un improvisateur chevronné qui ne compte plus les collaborations. La gestation de ce 'super groupe' s'échelonne sur plusieurs années. Leur première rencontre daterait du 12 avril 2007, lors de 100% Batterie ! (soirée reposant sur un concept de Martin Tétreault : ne jouer que des solos de batterie sur disques vinyle et réunir neuf batteurs dans une même salle; Michel Langevin était l'un d'eux). Depuis, le duo s'est produit en concert au Québec à diverses reprises, chaque soir donnant lieu à un événement mémorable. Forts de ces rencontres, les deux musiciens ont développé un son qui s'appuie sur leurs pratiques respectives reposant sur un goût du rythme, de la percussion et des masses sonores qui se déploient dans la durée de leur échange. Complices, chacun est perméable au monde de l'autre dans l'intensité de l'échange. Martin Tétreault est ici percussif et abrasif alors que Michel Langevin aborde la batterie comme un instrument à part entière, source de variations rythmiques et de textures inusitées. L'étendue des possibles s'élargit pour les deux instrumentistes. De la rencontre des genres musicaux et de la contamination positive des pratiques naissent de nouvelles approches, gages de la diversité, de la création. Les compositions des deux disques disponibles lors de ce lancement ont fait l'objet d'un enregistrement en mai 2013 au Studio Resther (Montréal); il a été suivi d'un travail de mixage en décembre 2013. Le résultat d'un duo qui ne se bat pas en duel : deux disques décoiffants. De la musique qui se donne tout entière à l'auditeur : conversations musicales inusitées, accélérations et dynamiques, énergies débridées. Leurs spectacles se comparent à des boules de feu. Branchés sur le 220, les deux compères vrillent nos âmes et nous irradient d'une énergie positive et surprenante. À entendre absolument. À offrir à tous ceux et celles intéressés par la puissance électrique que procurent des performances où les musiciens donnent tout ce qu'ils sont.' Source: ORAL_records.
LANTERNER 
'If songs had title'
LP
Réf : ORAL LP 62
17,50 €
Marc-Alexandre Reinhardt, batterie, électroniques, piano, enregistrements. Steve Bates, guitare, électroniques. Plus des invités selon les morceaux, Burkhard Stangl (guitare, électroniques), Toshimaru Nakamura (feedback interne de table de mixage), Sophie Trudeau (violon, électroniques). Un duo qui ne nie pas les influences plus anciennes de This Heat, ou celles plus récentes de Yellow Swans. Une structure rock déconstruite dans les possibles du studio, un goût de ce que certains ont nommé post-rock à une époque, et une attirance vers le continuum.
LETHE 
'Catastrophe Point #9 & #10'
double CD
Réf : ORAL CD 56
24,00 €
Kiyoharu Kuwayama s'est spécialisé dans l'exploration de sites urbains aux acoustiques particulières. Ici le fameux silo 5 du port de Montréal (fameux depuis que The User y réalisa une installation) et un tunnel fermé dans la partie sud-ouest de la ville. L'environnement devient instrument, source sonore, l'acoustique bien entendu mais aussi les objets trouvés sur place et la bâtiment lui-même. Il se dégage toujours une ambiance mystérieuse de l'auscultation de ces lieux chargés d'architecture et d'histoire. Ceux qui apprécient déjà son travail ne seront pas déçus. Idem pour les amateurs de Toshiya Tsunoda, Z'ev, Organum, Christoph Heemann ou Yoshi Wada. Objet soigné.
Toshimaru NAKAMURA 
'No input mixing board #8'
CD
Réf : ORAL CD 53
16,50 € ^
Impression letterpress. Limité à 200 copies. 'Voici mon nouvel album solo (en 2013). J'espère que vous le trouverez assez intéressant pour prendre votre temps et l'écouter. Il a été enregistré en une seule journée. Par rapport aux disques précédents, 'Maruto' sur Erstwhile (deux ans pour le produire), 'Aigrettes' sur Samadhisound (qui prirent cinq ans), ce dernier disque est venu à la vie assez rapidement, il a surgi Mais il a fallu le soutien de trois hommes pour le réaliser ainsi. Eric Mattson a initié ce projet en m'invitant au Québec, m'a fait beaucoup parler et m'a invité à jouer la musique. Il a su conserver ma bonne humeur avec beaucoup de 'tours'. Steve Bates m'a gentiment offert un studio nouvellement meublé, son temps et son support (il est ensuite devenu celui qui m'a encouragé le plus à concevoir ce disque). Et David Sylvian est venu de son domicile dans le New Hampshire se joindre à nous, nous avons travaillé ensemble pendant deux jours. Après le départ de David, le studio avait l'air complètement différent de celui dans lequel j'étais arrivé deux jours plus tôt. Autour de ma table de mixage traînaient des câbles, des microphones et des haut-parleurs : une mise en scène proposée par David. J'ai alors été très tenté de rester un jour de plus à faire quelques enregistrements personnels. Le résultat de tout cela est ici. Merci beaucoup à Eric, Steve et David.' Toshimaru Nakamura (traduction : Eric Mattson). Toshimaru Nakamura est un musicien japonais, actif dans l'improvisation libre et sa version japonaise, le Onkyo. Il a commencé sa carrière comme guitariste rock, pour ensuite progressivement explorer d'autres types de musique, et finalement s'arrêter sur les possibilités offertes par l' 'art des courts circuits'. Ainsi, il joue ce qu'il a nommé du 'non-input mixer board'. Aucune source sonore externe ne pénètre la console de mixage dont les entrées sont reliées aux sorties, les effets Larsen qui en résultent sont alors manipulés avec la plus grande finesse. Depuis le milieu des années 1990, ce musicien d'exception a donné de nombreux concerts tant au Japon qu'à l'étranger. Il a collaboré notamment avec Otomo Yoshihide, Keith Rowe, John Butcher, Nicholas Bussmann, Taku Sugimoto, Tetuzi Akiyama, Jason Kahn, et Sachiko M.
Eliane RADIGUE 
'PSI 847'
double CD
Réf : ORAL CD 57
24,00 € ^
Une petite histoire de PSI 847', restée inédite jusqu'à aujourd'hui. Novembre 1972: Synthétiseur ARP 2500 sur bande magnétique. Réalisée au studio de la compositrice. Mixage final aux studios du Groupe de musique expérimentale de Bourges. Février 1973 : Première création lors d'une résidence aux Studios de musique électronique de l'université de l'Iowa. Janvier 2012 : Concert Club Transmediale, Berlin. Interprétation de Lionel Marchetti à partir des bandes magnétiques originales. Novembre 2012, CD ORAL 57. CD 1 : Version concert. Enregistrement en concert de l'interprétation spatiale de Lionel Marchetti. Enregistrement stéréophonique réalisé par Marcus Gammel (Deutschlandradio), matricé et remixé en studio par Lionel Marchetti. CD 2 : Version studio. Bande magnétique originale, matricée par Lionel Marchetti à l'automne 2012.
Alexandre ST-ONGE 
'Joseph Carey Merrick'
maxi-CD
Réf : ORAL CD 22
3,00 € ^
TARIF SPÉCIAL DESTOCKAGE ! 'Joseph Carey Merrick incarne cette idée, déjà manifeste sur mon précédent album Mon animal est possible (Alien 8 Recordings), de communiquer avec des monstres et d'exorciser ma monstruosité à travers des spectres sonores. Ici, la monstruosité signifie la possibilité d'une relation avec l'insaisissable, elle est l'avènement d'un tout autre sens qui jamais ne pourra être confondu avec la signification. À travers cette suite de chansons 'pop' électroniques pour voix, basse électrique et ordinateur j'essaie de faire passer à travers ma voix celle de Joseph Carey Merrick. Il s'agit d'un rituel de possession de l'un par l'autre, semblable à une planchette Ouija, où mon corps-ma bouche est devenu ce célèbre moyen de communication avec les esprits.' Alexandre St-Onge, Montréal, le 10 novembre 2007.
Alexandre St-ONGE 
'Viorupeeeeihean'
LP
Réf : ORAL LP 58
8,00 € ^
Alexandre St-Onge explore la traduction de phénomènes médiatiques en une musicalité vocale aussi monstreuse que détonnante. Celui qui déjà nous faisait écouter son corps comme source ou zone de filtrage continue cette quête de l'insaissisable. Fortement recommandé ! 'Viorupeeeeihean est la traduction sur les médias audio de plusieurs performances sonores générées par diverses tactiques d'approche pragmatique de l'ineffable qui témoignent de l'émergence de voix monstrueuses et entités hermétiques à travers le processus de création. Viorupeeeeihean est une créature hétérogène possédée par des spectres sonores.' Alexandre St-Onge est un artiste audio, un musicien/improvisateur (contrebasse, basse, voix et électroniques) ainsi qu'un performeur sonore. Il a étudié la littérature et la philosophie et poursuit des études doctorales en art. Il est fasciné par la créativité en tant qu'approche pragmatique de l'insaisisssable et a réalisé sept disques solos : Entités (Oral), Joseph Carey Merrick (Oral), Mon animal est possible (Alien8recordings), L'amitié ou les rumeurs insoutenables du désir (squintfuckerpress), kasi naigo (squintfuckerpress), Une mâchoire et deux trous (Namskéio records) et Image/négation (Alien8recordings). Il joue aussi dans plusieurs groupes musicaux : Klaxon Gueule, Shalabi Effect, Les esprits frappeurs, Pink Saliva, mineminemine, et sans et K.A.N.T.N.A.G.A.N.O. Comme concepteur sonore il travaille et/ou a travaillé avec la compagnie d'art médiatique Kondition Pluriel et les artistes Marie Brassard, Karine Denault, Lynda Gaudreau, Line Nault, Jérémie Niel, Maryse Poulin et Mariko Tanabe.
Akio SUZUKI - Aki ONDA 
'ma ta ta bi'
CD
Réf : ORAL 59
15,50 € ^
Akio Suzuki, analapos, pierre, bois, clous, marteau, bouteilles, etc. Aki Onda, radios, walkmans, amplis, echo, cymbales, bouteilles, etc. Enregistré en juin 2013. À l'origine une performance de plus de trois heures dans un bâtiment abandonné de Bruxelles où les deux artistes se déplacent également et changent la position de leurs sources sonores. Exploration d'une acoustique à travers des objets trouvés, des instruments fabriqués, des enregistrements rapportés ou réalisés en direct. Plus qu'une trace, une reconstruction d'un évènement. Couverture - livret format A5 avec photos et textes de Carsten Stabenow et des deux artistes.