date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
ELICA (Italie)


COFFEE 
'Hex vex and the lavender mix'
double 25cm
Réf : 2vl-3707
10,00 €
Très étrange projet de Dave Cross et Tim Poland entourés d’une ribambelle de musiciens tels que Neil Campbell, Richard Scott, Arthur Doyle (avec son Electro-Acoustic ensemble), Nuuj, Phil Marshall, etc. Un mélange de jazz noisy avec parfois des accents funk mais toujours dans une tourmente électroacoustique.
CONFUSIONAL QUARTET 
CD
Réf : UPP 3210
15,00 €
Ce CD propose la réédition du LP 'Confusional Quartet' (1980), du EP 'Confusional Quartet' (1981), du flexi 'Documentario' (1981), un inédit et sur la partie rom du CD un vidéo-clip de 2'34'. Le Confusional Quartet avec Lucio Ardito (basse), Gianni Cuoghi (batterie), Enrico Serotti (guitare) et Marco Bertoni (claviers) et Gianni Gitti (enregistrement). Un retour aux débuts des années 80 à Bologne avec une musique marquée par le rock progressif de ses ainés, les aventures sonores de Franck Zappa, les Residents et une originalité ludique et dynamique.
Luc FERRARI 
'Dialogue ordinaire avec la machine-Sexolidad'
CD
Réf : MPO 4301
16,50 €
“Dialogue ordinaire avec la machine, ou trois fables pour bande doucement philosophiques” (1984). Luc Ferrari en dialogue avec la machine et Yannick Gornet (bande magnétique stéréo). Chanson : Michel Musseau. “Sexolidad” (1982-83). En six parties : les yeux, les mains, le regard, la bouche et la langue, le sexe et les oreilles et pour quinze instruments : flûte, hautbois, clarinette basse, basson, trompette, trombone, violon, alto, violoncelle, contrebasse, piano, deux percussions, celeste-glockenspiel. Enregistrement live par le Ives Ensemble. “Sexolidad est un parcours sur le corps et l’aventure qui se joue dans une attitude sexuelle. Les tonalités et leurs mélanges sont utilisés pour signifier ce voyage que le texte raconte. Il dit, en conclusion : “Sexolidad... le corps n’est pas un objet, Sexolidad ou le corps comme un instrument, instrument à penser, à voir, à sentir, à comprendre ; un instrument qui comprend, un instrument précieux et inconnu, un instrument qui est lui-même un tout, un instrument qui n’a pas de nom, une chanson de geste.” Digipack. Recommandé.
WALTER & SABRINA 
'Play the hits from Danny Dark'
LP
Réf : 7VL-4913
20,00 €
Walter Cardew et Stephen Moore. Ce disque compile des morceaux parus en CD entre 2002 et 2005. Étrange musique autant sous influence des Residents que de celle du Rock in Opposition, accumulation de textes et de sons dans une ivresse malsaine. Tirage limité de 300 copies.