date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
STARKLAND (USA)


Tod DOCKSTADER 
'Quatermass'
CD
Réf : ST 201
13,00 € indisponible
Retour en stock.
Tod Dockstader (1932 - 2015), compositeur américain de musique concrète redécouvert aux débuts des années 90 grâce notamment à ces deux CDs du label Starkland. Après des débuts pour des effets spéciaux sur divers dessins animés, il sortira son premier disque “Eight electronic piece” en 1960 qui sera ensuite utilisé par Federico Fellini dans “Fellini Satyricon” en 1969.
Cela reste toujours un pur émerveillement faisant un lien entre Varèse, Pierre Henry et Karlheinz Stockhausen, avec une originalité unique et un pouvoir évocateur très fort.
“Water Music” (1963), “Two Moons of Quatermass” (1964), “Quatermass” (1964).
Tod DOCKSTADER 
'From the Archives'
CD
Réf : ST 226
13,00 €
Tod Dockstader (1932 - 2015), compositeur américain de musique concrète redécouvert aux débuts des années 90 grâce notamment au label Starkland.
À la mort de ce compositeur, Justin H Brierley découvrit des heures et des heures de sons et de pièces en cours. Après une sélection des plus poussées et avec l’accord des héritiers, le label Starkland nous livre ces 15 morceaux comme autant d’aperçus des travaux en cours du compositeur avant sa mort :
Bien plus que des fonds de tiroirs, il s’agit de témoigner du travail intensif de ce compositeur jusqu’à ses derniers jours.
Le CD est accompagné d’un livret avec des textes de Geeta Dayal, Tina Dockstader Kinard, Justin H Brierley, Thomas Steenland.
Tod DOCKSTADER 
'Apocalypse'
CD
Réf : ST 202
13,00 €
Retour en stock.
Tod Dockstader (1932 - 2015), compositeur américain de musique concrète redécouvert aux débuts des années 90 grâce notamment à ces deux CDs du label Starkland. Après des débuts pour des effets spéciaux sur divers dessins animés, il sortira son premier disque “Eight electronic piece” en 1960 qui sera ensuite utilisé par Federico Fellini dans “Fellini Satyricon” en 1969.
Cela reste toujours un pur émerveillement faisant un lien entre Varèse, Pierre Henry et Karlheinz Stockhausen, avec une originalité unique et un pouvoir évocateur très fort.
“Traveling Music” (1960), “Luna Park” (1961), “Two Fragments from Apocalypse” (1961), “Apocalypse” (1961), “Drone” (1962), “Four Telemetry Tapes” (1965).