date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
17 novembre 2017

 
KARLRECORDS (Allemagne)
http://www.karlrecords.net/


Aidan BAKER & IDKLANG 
'In the red room'
LP
Réf : KR 021
19,00 €
Aidan Baker (Nadja, B/B/S/) se réunit avec Idklang alias Markus Steinkellner pour deux faces instrumentales mélangeant ambient, drone et krautrock dans un trip psychédélique de toutes beauté. Vinyl de 180gr avec coupon de téléchargement et limité à 300 copies.
John CAGE 
'Complete Song Books'
double LP
Réf : KR 029
26,00 €
Disque paru en octobre 2016, mais non disponible suite à une erreur informatique !!!
John Cage (1912-1992), “Song Books” (1970) solos pour voix n°1 à 92, pour un nombre indéterminé de voix, actions théatrales, avec ou sans électronique.
Les Song Books représentent un exemple d’œuvre ouverte, au sens où la partition
suppose un nombre illimité de versions possibles à partir de l’ensemble de solos (ou Songs) proposés. Pour son élaboration, John Cage a fait appel à des procédés de hasard. A travers ces pièces, il remet en cause l’art vocal et la partition.
Reinhold Friedl a eu l’idée folle de tous les enchainer, avec l’aide technique et artistique de Rashad Becker. Voix, jouets, objets, microphones, feedback et électroniques.
Les interprétations varient de quelques secondes à jamais plus de deux minutes donc le résultat est toujours captivcant et peuplé de surprises. On quitte même la question de l’interprétation pour un objet sonore incongru, drôle au sens où Fluxus pouvait l’être, et ingénieux.
Pour info, la création originale eut lieu le 26 octobre 1970 au Théâtre de la Ville, à Paris, avec Cathy Berberian, Simone Rist et John Cage.
Double vinyl 180 grammes + insert + coupon de téléchargement de la version numérique.
Reinhold FRIEDL 
'Kore'
LP
Réf : KR 027
19,00 €
Après 'Xenakis [a]live!' (paru en 2007 sur Asphodel), le compositeur Reinhold Friedl continue son hommage au compositeur Iannis Xenakis. Kore est conçue pour neuf instruments acoustiques amplifiés, une masse soutenue autant dans le volume que le détail agrandit, une physicalité du son au service de la construction d'une véritable architecture qui prends ses fondements dans 'Persepolis' ou 'La Légende d'Eer'. Zeitkratzer, sous la directon de Reinhold Friedl. Avec Frank Gratkowski, clarinette, Hild Sofie Tafjord, cor, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Marc Weiser, guitare, Maurice de Martin, batterie, percussion, Burkhard Schlothauer, violon, Anton Lukoszevieze, violoncelle, Martin Heinze, contrebasse. Enregistré par Rashad Becker, mixé et masterisé par Ralf Meinz.
KONSTRUKT + Keiji HAINO 
nouveauté
'A Philosophy Warping, Little By Little That Way Lies A Quagmire'
LP
Réf : KR 043
19,00 €
L’ensemble de free jazz cosmique Konstrukt continue ses collaborations en alignant les noms de quelques stars de la scène. Après de grandes figures du free (Peter Brötzmann, Joe McPhee, William Parker, Akira Sakata, Marshall Allen, Evan Parker…) c’est au tour de Keiji Haino de répondre à l’invitation. Ensemble ils construisent un univers teinté d’Orient, d’espace intersidéral, de shamanisme, de rage et de fureur.
Korhan Futacı, saxophones alto & ténor, zurna, kaval, sipsi, voix. Umut Çaglar, électroniques, gralla, flûtes, xylophones, percussion, delay à bande, vermona [retroverb]. Berkan Tilavel, percussion électronique, tef, cymbales. Erdem Göymen, batterie, percussion. Keiji Haino, guitare électrique, percussion, voix, électroniques.
Hanno LEICHTMANN 
'Unfinished portrait of youth today'
LP
Réf : KR 030
19,00 €
Initialement paru en cassette sur Tapeworm, 'Unfinished portrait of youth today' était une commande du label pour laquelle Hanno Leichtmann a récupéré quelques-unes de ses vieilles cassettes pour les passer à travers ses systèmes modulaires et créer une série de courtes pièces statiques toutes axées sur la répétition de micro-boucles, en références aux plunderphonics de John Oswald ou aux 'Easy Listening' de Curd Duca. Tirage limité de 200 exemplaires.
Guy REIBEL 
'Douze inventions en six modes de jeu'
LP
Réf : KR 028
19,00 € ^
Perihel, une nouvelle série sur le label Karl Records dirigée par Reinhold Friedl, qui commence avec des inédits du compositeur du GRM, Guy Reibel. 'Douze inventions en six modes de jeu' date de 1979. On est là dans une véritable musique électronique de concert où chaque pièce sonne comme une étude d'itérations, de matières, d'éclats, de frôlements ou d'équilibre. Certaines de ces pièces sont interprétées par l'ensemble TM+, né en 1977 avec Denis Dufour, Laurent Cuniot et Yann Geslin. Excellent. 500 copies + coupon de téléchargement.
Yasunao TONE + TALIBAM! + Sam KULIK 
'Double automatism'
LP
Réf : KR 022
14,00 € ^
Étrange rencontre entre l’artiste fluxus Yasunao Tone, roi du détournement médiatique qu’il s’agisse de support CD ou de MP3, le duo surexcité Talibam! (Matt Mottel, synthétiseur et Kevin Shea, batterie et électroniques), et le tromboniste Sam Kulik. Un flux ininterrompu de data analysées et transformées en données sonores, une tornade de claviers et de percussions électroniques, et par dessus tout cela un instrument acoustique perdu dans la masse tel un avion malaysien dans l’océan indien. Aucune issue, aucun échappatoire ! Une véritable épreuve physique !
Iannis XENAKIS 
'La légende d'Eer'
LP
Réf : KR 024
19,00 € ^
“La Légende d'Eer” (1977), musique pour le Diatope, œuvre électronique. Commande du Centre Georges Pompidou pour son inauguration en 1978.
“La différence entre les œuvres « pures » de Xenakis et La légende d’Eer, composée en vue d’un spectacle, tient à son relatif minimalisme et à sa durée. En effet, comparativement à sa durée très longue (presque 46 minutes), exceptionnelle chez Xenakis (qui se limite en général entre 10 et 20 minutes de musique), la pièce comporte peu de sons. Le compositeur nous invite à un changement d’échelle temporelle : dès les premiers instants de La légende d’Eer, avec ses sons suraigus et qui s’étalent dans leur durée, on comprend que l’œuvre met en jeu un temps dilaté. A la différence d’autres musiques pour les polytopes, la pièce travaille une forme dramatique, de type arche : très lente apparition de la musique, puis plusieurs vagues culminant en une sorte de déluge, enfin disparition progressive. On peut aussi adopter l’image de la cosmogonie, qui servira de fil conducteur à l’analyse. Il est important de souligner que tout se déroule d’une manière extrêmement continue. A la différence d’autres pièces, il n’y a pas de contrastes, chaque partie s’enchaîne à une autre d’une manière totalement fluide, les sous-parties faisant de même.
Les sons qui composent La légende d’Eer ont une origine triple.
Ecoutons Xenakis :
« La musique de La légende d’Eer est faite des familles suivantes de sons :
a) instrumentaux, par exemple, les étoiles filantes sonores du début et de la fin, ou les sons des guimbardes africaines, les tsouzoumis japonais...
b) bruits, par exemple, chocs de briques spéciales, frottements sur carton...
c) réalisées par des fonctions mathématiques à l’ordinateur et converties de digital à analogique au Centre d’Etudes de Mathématiques et Automatiques Musicale (CEMAMu).” Makis Solomos
ZEITKRATZER 
'Lou Reed Metal Machine Music'
double LP
Réf : KR 016
26,00 € ^
Réédition !
La légendaire 'Metal Machine Music' (1975) de Lou Reed, ici interprétée par l'orchestre Zeitkratzer ('scratcheur de temps' en allemand), sous la direction de Reinhold Friedl avec Frank Gratkowski, clarinettes, Matt Davis, trompette, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Marc Weiser, guitare, Maurice de Martin, percussion, Burkhard Schlothauer, violon, Anton Lukoszevieze, violoncelle, Uli Phillipp, contrebasse. Enregistré live en 2012 par Klaus Dobbrick au Festival Romaeuropa, Palladium, Rome et au Festival Aperto, Teatro Cavallerizza, Reggio Emilia, Italie. Cette version est l'intégrale et différe de celle enregistré live au Berlin Opera House en 2002. Une grande magie de l'électricité, du feedback, et du bruit, retranscrite pour instruments acoustiques (même si très amplifiés !).
ZEITKRATZER 
'performs songs from the albums 'Kraftwerk' and 'Kraftwerk 2'
LP
Réf : KR 035
19,00 € ^
Après quelques classiques du contemporain tels que Cage, Stockhausen ou Lucier, quelques figures d’une scène plus underground tels que Throbbing Gristle ou Column One, l’ensemble Zeitkratzer créé et dirigé depuis 1997 par Reinhold Friedl, se lance ici dans la réinterprétation de certains morceaux des deux premiers albums de Kraftwerk daté de 1970 et 1972. À cette époque le groupe allemand n’était pas encore complètement robotisé mais déjà fortement dans l’esprit !
Zeitkratzer ne craint pas d’emprunter des pistes bucoliques et psychédéliques adaptés à la musique originale.
Enregistré à Marseille en mai 2016.
Frank Gratkowski, flûte, clarinettes, Elena Kakaliagou, cor, Hilary Jeffer, trombone, Reinhold Friedl, harmonium, piano, Didier Ascour, guitare, Maurice de Martin, batterie, Lisa Marie Landgraf, violon, Burkhard Schlothauer, violon, Elisabeth Coudoux, violoncelle, Ulrich Phillipp, contrebasse.
ZEITKRATZER 
'Column One: Entropium'
LP
Réf : KR 020
19,00 € ^
Retour en stock.
Après Whitehouse, Carsten Nicolai, Terre Thaemlitz ou Keiji Haino, l’ensemble Zeitkratzer travaille avec Column One, un collectif d’artistes autant marqués par la musique expérimentale que par le dadaïsme ou le surréalisme réuni autour de Robert Schalinski. Des partitions pour instruments amplifiés réalisées à partir de la transcription d’œuvres électroacoustiques. Un univers mystérieux, féérique, cauchemardesque et envoutant.
Zeitkratzer, sous la direction de Reinhold Friedl avec Frank Gratkowski, clarinette, Hild Sofie Tafjord, cor, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Maurice de Martin, batterie, percussion, Marc Weiser, bruits, voix, Burkhard Schlothauer, violon, Anton Lukoszevieze, violoncelle, Ulrich Phillipp, contrebasse, Michal Libera, percussion additionnelle.
Vinyl 180grammes, couverture gatefold, + code de téléchargement. Limité à 300 copies.
ZEITKRATZER + Elliott SHARP 
'Oneirika'
LP
Réf : KR 039
19,00 € ^
Reinhold Friedl le boss de Zeitkratzer a déjà enregistré deux disques avec le compositeur new-yorkais Elliott Sharp, témoignant d’une certaine complicité s’étalant sur plusieurs années.
En 2014 l’ensemble Zeitkratzer jouait “Oneirika” d’Elliott Sharp, un déferlement martial martellé et saccadé, écrit tout en gardant une grande part de liberté à l’interprète.
zeitkratzer, sous la direction de Reinhold Friedl avec Frank Gratkowski, clarinette basse, Matthew Davis, trompette, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Marc Weiser, guitare, Maurice de Martin, batterie, Burkhard Schlothauer, violon, Anton Lukoszevieze, violoncelle, Ulrich Phillipp, contrebasse + Elliott Sharp, saxophone ténor, guitare électrique, conduction.
ZEITKRATZER + SHE SHE POP 
nouveauté
'The Ocean Is Closed'
45 tours
Réf : KR 056
4,50 € ^
Rencontre entre l’ensemble Zeitkratzer et le groupe de performeurs She She Pop, pour deux faces (courtes durées) a capella de canons vocaux semblant prendre racine dans des cantiques en latin. Ça part légèrement en vrille assez rapidement.
Sympathique et un brin anecdotique.
She She Pop: Sebastian Bark, Lisa Lucassen, Ilia Papatheodorou.
zeitkratzer: Biliana Voutchkova, Nora Krahl, Elena Kakaliagou, Hilary Jeffery, Reinhold Friedl, Maurice de Martin.
ZEITKRATZER / Svetlana SPAJIC / Dragana TOMIC / Obrad MILIC 
'Serbian War Songs'
LP
Réf : KR 037
19,00 € ^
Ici l’ensemble de Reinhold Friedl, zeitkratzer, s’attaque à des chants traditionnels serbes datant de la première guerre mondiale. Une puissance intense et saississante au service d’un message que l’on espère pacifiste.
L’ensemble zeitkratzer avec Frank Gratkowski, clarinette basse, clarinette, Hild Sofie Tafjord, cor d’harmonie, Hilary Jeffery, trombone, Reinhold Friedl, piano, Maurice de Martin, batterie, percussion, Lisa Marie Landgraf, violon, Burkhard Schlothauer, violon, Nora Krahl, violoncelle, Ulrich Phillipp, contrebasse + pour ce projet Svetlana Spajic, et Dragana Tomic, voix, et Obrad Milic, voix, diple, gusle.
LP 180 grammes, couverture gatefold, code de téléchargement de la version numérique. Limité à 300 copies.