date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
ESADHAR (France)
http://www.esadhar.fr/lh/


Audrey CHEN 
'The gratitude of sediment'
CD
Réf : PN0210
10,00 €
Audrey Chen est une musicienne sino-américaine née en 1976. Elle joue du violoncelle, de la voix et des électroniques analogiques. Ici enregistrée (avec précision et clarté) en décembre 2009 par Emmanuel Lalande au studio PedNu, Le Havre, France. 'La voix est là, aussitôt jaillie de sa gangue d'électronique, douloureuse, prégnante. Une corde claque sur la touche du violoncelle et libère le cri. L'univers d'Audrey Chen s'ouvre à nous comme un glacier se fend en deux sous la pression formidable des continents dérivant. Avec ses longs silences tendus à craquer de secrets indicibles et ses brusques déflagrations d'énergie qui arrachent aux parois du son des blocs d'émotion brute, 'The gratitude of sediment' s'inscrit délibérément dans une forme de minimalisme expressionniste encore inconnue à ce jour. Seule comme un fantôme sur une scène de Théâtre Nô, la jeune femme oscille entre la rudesse de son chant et la violence décalée de son langage instrumental. Ainsi nous livre-t-elle un album exigeant dont le souvenir nous accompagnera longtemps encore après qu'on l'aura entendu.' Joël Pagier.
Clara DE ASÍS 
'Uno todo tres'
CD
Réf : PN0116
12,00 €
Clara de Asís est compositrice de musique électroacoustique et guitariste expérimentale. Née en 1988 en Espagne, elle vit à Marseille depuis 2012. Sa pratique musicale s’inscrit à l’écart de tout académisme formel. Motivée par une volonté de dépasser les modes conventionnels de l’approche instrumentale, elle déploie un univers atypique radicalement personnel.
Sa musique se construit souvent à partir d’éléments minimalistes afin d’explorer une idée dans sa profondeur jusqu’à atteindre son plein développement, tout en générant différents degrés de tension et d’émotion.

Des idées qui ont produit Uno todo tres
“Un son qui fait prendre conscience du silence profond et qui, en s’éteignant, conduit dans les profondeurs de ce silence.
Son déplié, déployé dans l’espace, à partir du silence.
Déploiement spatial d’un son issu d’une seule source –guitare électrique–, ayant le silence comme point de départ et comme point final. Variations à l’intérieur d’un motif étalé. Un motif sans centralité référentielle. Un micro-cosmos. Un motif en perpétuel mouvement, qui s’étale.
Tout concentré dans un point de départ. Un point qui se déplie et forme une ligne aux ramifications multiples, mais perceptibles comme une même unité. L’espace comme condition préalable à toute existence. Comme entité qui se manifeste dans le son et dans sa perception. L’espace comme propriété sonore, propriété inhérente au son. Quelque chose qui est à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.
Mise en suspension de la temporalité. Réorientation de la temporalité. Simultanéité des temps. Un temps contenu dans un autre.” Clara De Asís 
 
“Funambule sur le fil qu’elle tisse elle-même, l’araignée De Asís explore l’imperceptible. Ici, les variations ont la densité du souffle et le continuum devient ligne de fuite vers un point invisible, au-delà d’un horizon à peine envisagé. Pour autant le silence, d’où vient et vers où palpite cette unique vibration, fourmille d’incidents volontaires et d’évènements acceptés comme les signes particuliers d’un style unique dans sa radicalité.
D’une guitare posée sur une table, Clara trace à mains nues une droite sensible à la pureté zen.” Joel Pagier
DONEDA / RUSSELL / TURNER 
'The cigar that talks'
CD
Réf : PN0110
12,00 €
'Première référence de la collection PiedNu, produite par l'Ecole Supérieure d'Art du Havre, The cigar that talks, gravé par le trio de Michel Doneda, saxophones soprano et sopranino, John Russell, guitare acoustique et Roger Turner, batterie et percussions, est un magnifique album d'improvisation radicale où le cuivre, le bois et l'acier deviennent musique par le seul miracle d'une interaction parfaite saisie sur le vif de l'instant. Que peut bien raconter une musique non-figurative si ce n'est l'histoire des hommes qui la fabriquent ? Mémoire ajustée au profil du présent, interstices ouverts à l'urgence du dire, transparence du cuivre, de l'acier, du bois, de la chair et de l'âme où passe l'évidence d'un son ancestral et jamais achevé. La matière est furtive et les gestes constants associent dans l'instant l'occurrence immédiate d'un triple désir en une forme unique. Comme le fourmillement crée l'immobilité, la précision de John Russell, Michel Doneda et Roger Turner nous donne à contempler une étendue sans fin d'accidents invisibles dont on ne peut douter qu'ils aient existé. C'est dans cette vérité absolue de l'écoute qu'on peut être certain d'avoir vu la beauté, comme la lumière se fragmente à travers le vitrail et se recompose aussitôt dans le souvenir instantané de qui la fixe intensément. Ainsi la musique traverse le trio et demeure, persistante au fond de notre cœur.' notes du label
Luc FERRARI / GOL / Brunhild MEYER-FERRARI 
'Tautologos III'
CD
Réf : PN0114
10,00 €
Une nouvelle rencontre du groupe Gol avec Brunhild Meyer-Ferrari. D'une part, 'Tautologos III' (1969), une partition texte composée par Luc Ferrari. Cette œuvre, d'une durée indéterminée, s'adresse à n'importe quel groupe d'instruments et l'auteur précise que 'les Tautologueurs peuvent sonoriser leurs instruments, soit par micros de contact, soit avec des micros traditionnels, soit avec tout autre moyen électroacoustique d'amplification simple ou de transformation complexe.' Et d'autre part, 'Havresac' (2012) improvisation organisée pour l'occasion et qui fait référence aux grandes œuvres ouvertes des années 50 - 60. Un disque recommandé !
Brunhild Meyer-Ferrari : 'Mes amis GOL, vous plairait-il de Tautologuer avec moi ?'. Gol : 'Oui très chère Brunhild !' (d'une seule voix). Gol, une formation de vapeur de lysergamide produite par le précipité des sons d'un bocal de nouilles électrifiées. C'est comme ça qu'ils cuisinent, sans faire attention, il y a toujours des taches sur le tapis, et ils remettent ça, ils ont apporté des objets plus ou moins homologués pour faire leur soupe, ça prend des couleurs non mentionnées dans le Pantone et à la fin on en redemande. Évidemment on ne sait jamais à quoi s'attendre. Après une première 'golaboration' fructueuse et un disque sur le label Planam, la joyeuse troupe à la discipline douteuse s'est adjoint à nouveau pour cet enregistrement la surveillance salvatrice d'une maîtresse de choix en la personne de Brunhild Meyer-Ferrari, connue pour avoir des années durant canalisé les épanchements de génie de feu son compagnon de vie Luc Ferrari, compositeur de la fameuse partition en 1969, savoureuse année érotique.
'Tautologos III' (1969) de Luc Ferrari avec Jean-Marcel Busson : électronique (Metacrackle, Luxonic), charango. Brunhild Meyer-Ferrari : voix, carton raclé. Frédéric Rebotier : voix, clarinette, boite à bonbons, papier déchiré. Ravi Shardja : basse, mandoline électrique, flûte traversière, sanza.
'Havresac' (2012) par Gol & Brunhild Ferrari. Avec Jean-Marcel Busson : électronique (Metacrackle, Luxonic). Brunhild Meyer-Ferrari : voix. Frédéric Rebotier : cymbales, voix, objets, électronique. Ravi Shardja : électronique, basse, cordes vocales.
Enregistré les 22 et 23 septembre 2012 au studio Honolulu / Le Havre. Enregistrement et mastering : Emmanuel Lalande.
I'D M THFFT ABLE 
'Teeth teething'
CD
Réf : PN0115
12,00 €
I'd m thfft able, un artiste nord-américain de Portland qui joue autant du collage cut et incisif que de la voix bruitée. On ne craindra pas de le présenter comme un lien entre Emil Beaulieau aka Ron Lessard et Henri Chopin !!!
Un CD hautement recommandé !
Dominique LEMAÎTRE 
'Pulsars'
CD
Réf : PN0214
10,00 € ^
'Ombra della sera' trio pour piccolo, flûte et flûte alto. 'De la nuit 2' pour flûte alto et piano. 'Pulsars' pour deux flûtes. 'Échos des cinq éléments' pour piano. 'Still' pour flûte alto seule. 'Miroirs de l'attente' pour quatuor de flûtes. 'Côté jardin' pour flûte seule. 'Cantus' pour flûte et percussion.
Interprètes, François Veilhan, Myriam Chiapparin, Barbara Fritz, Élise Patoiu, Brigitte Trannoy-Petitgirard, Bernard Heulin.
Ce septième CD monographique de Dominique Lemaître permet donc d'entendre la flûte en solo, duo, trio et quatuor ou associée au piano ou à la percussion dans des œuvres composées entre 1991 et 2013. On notera que la pièce Echos des cinq éléments pour piano complète ce programme discographique.
En 2012-2013, l'ESADHaR (Ecole Supérieure d'Art et de Design du Havre et de Rouen) a invité le compositeur Dominique Lemaître en résidence. Dans ce cadre, l'ESADHaR a commandé le trio 'Ombra della sera' et organisé un 'concert poétique' à l'Aître Saint-Maclou de Rouen ; par ailleurs l'association PiedNu a organisé un concert monographique au Musée Malraux (MuMa) du Havre au cours duquel six des huit pièces présentes sur ce disque ont été jouées. Ce CD se présente donc comme une suite logique de cette résidence.
Dominique Lemaître a beaucoup composé pour la flûte. Outre l'intérêt particulier qu'il porte à cet instrument 'aérien' il faut trouver l'origine de cette abondante production dans l'amitié qui le lie au flûtiste François Veilhan depuis le début des années 90.
Pour François Veilhan, personnage central de ce projet, 'ce nouveau compact-disc de Dominique Lemaître joue sur l'unité instrumentale (la flûte) et la variété de ses décli-naisons. Déclinaison dans le temps permettant d'envisager l'évolution du langage sur vingt années aussi bien que la singularité de l'écriture du compositeur. Dispersion des angles d'approche symbolique d'un instrument qui semble, dans l'imaginaire de Domi-nique Lemaître, s'éveiller aux manifestations de l'univers tout en accompagnant une lointaine mémoire humaine. Exploration des timbres de la famille des flûtes toujours liée à la mise en œuvre de processus musicaux'.
En phase avec les sources d'inspiration de Dominique Lemaître - rythmes, harmonies de la nature et du cosmos, résonance intérieure de quelque sculpture ou quelque poème - le design du disque a été confié à Gilles Acézat qui a conçu, en noir et blanc, un objet répercutant çà et là les mouvements, les ondes et les signes inscrits dans l'écorce d'un arbre.
Hubert MICHEL 
'Contemplations'
CD
Réf : PN0216
12,00 € ^
Contemplations : une symphonie concrète.
Regarder les trains passer, observer l'évolution des passants dans une rue, se plonger dans un état oisif à contempler un chantier de BTP sont des situations symptomatique d'une contemplation de la sphère public. C'est donc à partir de prise de sons de ce type de situations que les matières et objets sonores ont été générées.
De même pour un compositeur de musique concrète être face à une machine est une expérience souvent personnelle et solitaire. Durant ce face à face, il entre en contemplation des phénomènes sonores produits. 
Contemplations propose donc un voyage entre une sphère public et les relations intimes que peut avoir un compositeur avec une machine électronique ou logiciel.
Hubert Michel a étudié la composition électroacoustique avec Roland Cahen, Roger Cochini et Christine Groult. A collaboré avec l’IMEB et Césaré. Actuellement basé à Rouen, il collabore avec PiedNu et Module Etrange. Pratique la spatialisation de la musique concrète, possède son propre acousmonium « la bétonneuse ». Il met son savoir faire au service de la musique concrète mais aussi du spectacle vivant. Il a également une pratique de la musique improvisée avec son projet Wiche.
TÔT 
'Début du Sud'
DVD
Réf : TOT
12,00 € ^
'Depuis 2000, le Laboratoire muséal produit une réflexion en image sur le temps d'une ville, enregistre les circonstances de là où nous sommes. L'expérience étudie la ville du Havre connectée au monde : sa transformation entre présent et futur, ses vies contemporaines, sa position européenne avec son port tourné vers les mers du monde et certaines villes planétaires. La notion de mémoire est pensée dans la dynamique futur - présent - passé. C'est le contraire d'un musée de conservation du passé; il est un lieu de fixation du présent et de ses conséquences.' Tôt est l'équivalent d'un essai conçu en écriture image. Les chapitres forment des phrases en image et en son qui interprètent des notions. Le DVD s'appuie sur quatre tribunes qui associent des propos parlés à des évocations visuelles. Le sujet traite des métamorphoses de la société humaine, ici dans la Ville du Havre qui débouche sur la mer et le monde. Deux actions urbaines, Tôt et Début du Sud, contextualisent l'expérience. Olivier Agid, Emmanuel Lalande, Laboratoire muséal.