date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
24 mai 2018

 
INSUBORDINATIONS (Suisse)
http://insub.dincise.net


DIATRIBES & Abdul MOIMÊME 
'Complaintes de marée basse'
CD
Réf : insubcd02
5,00 €
'Après le trio avec Phonotopy, mais enregistré quelques mois plus tôt, Diatribes propose avec Abdul Moimême un nouvel album orienté électroacoustique où la distinction de l'instrumentation se perd au profit d'un ensemble de sons solidement liés par des amarres grinçantes et sous tension permanente. Des improvisations métalico-organiques qui se développent sous influence portuaire, des superpositions d'évocations poétiques comme une nostalgie high-tech. Abdul Moimême : deux guitares préparées, cymbales, métronome. D'incise : ordinateur, objets, percussions, cymbales, etc. Cyril Bondi : batterie, percussions, cymbales, objets, etc. Objet de format 18 x 14 cm. Tirage limité de 500 exemplaires.' notes du label
Magnus GRANBERG 
'Nattens skogar (version for four players)'
LP
Réf : insubreclp01
17,00 €
Une composition de Magnus Granberg interprétée par Cyril Bondi, percussions, harmonica, D’incise, électroniques, objets, harmonicas, Magnus Granberg, piano préparé, composition, Anna Lindal: violon.
Un matériau à la lente évolution, des fragments de mélodies, de pulsations, de couleur de sons, avec cette touche mélancolique que l’on retrouve souvent dans le travail de Granberg. L’auteur précise que les matériaux sont en partie dérivés de “Nocturnes” d’Erik Satie et de “Monk’s Mood” de Thelonious Monk.
Un travail qui rentre en écho avec les réalisations récentes des labels Another Timbre ou Wandelweiser.
INSUB META ORCHESTRA 
'Choices & Melodies'
LP
Réf : insubreclp02
17,00 €
L’Insub Meta orchestra (IMO) est un grand ensemble réuni autour d’une pratique expérimentale et électroacoustique. Il a été fondé en Suisse en 2010 par le duo Cyril Bondi et d’incise. Les notions d’improvisation ou de compostions se confondent dans une recherche perpétuelle d’un développement spécifique au contexte propre de cet orchestre. Ses axes sont la place du silence, l’écoute poussée et électroacoustique, la gestion de durée, le mimétisme, les bas volumes, les rapports non-hiérarchiques, la circulation des informations.
L’unité de l’ensemble est impressionnante de qualité et de densité.
Dans “Two choices”, on est face à un lent travelling paysager en constante évolution.
Dans “Autonomous melodies”, on est submergé par une masse orchestrale imposante.
Alexis Degrenier, vielle à roue, Anna-Kaisa Meklin, viole de gambe, Angelika Sheridan, flûtes, Antoine Läng, voix, Anouck Genthon, violon, Bertrand Gauguet, saxophone, Brice Catherin, violoncelle, Bruno Crochet, ordinateur, Christophe Berthet, saxophone, Cyril Bondi, conduction, harmonium, d’incise, ordinateur, harmonium, Daniel Tyrrell, guitare acoustique, Dorothea Schürch, voix, Eric Ruffing, synthétiseur analogique, Gerald Perera, contrebasse électrique, Hans Koch, clarinette, Heike Fiedler, voix, Ivan Verda, guitare électrique, Jamasp Jhabvala, violon, Luc Müller, tom, melodica, Maxime Hänsenberger, percussion, melodica, Raphaël Ortis, ordinateur, Regula Gerber, contrebasse, Rodolphe Loubatière, caisse claire, mélodica, Sébastien Branche, saxophone, Sandra Weiss, basson, Steve Buchanan, saxophone, Thierry Simonot, ordinateur, Violeta Motta, flûtes, Vinz Vonlanthen, guitare électrique, Wanda Obertova, voix, Yann Leguay, électronique.Direction et compositions par Cyril Bondi et d’incise.
INSUB META ORCHESTRA 
'Archive #1'
CD
Réf : insubcd04
5,00 €
'INSUB META ORCHESTRA. L'IMO est un très grand ensemble d'improvisateurs, fondé en septembre 2010. Il rassemble habituellement une trentaine de musiciens par concerts, de toute la Suisse et au-delà. Du désordre, attendu, des premiers concerts a émergé une conscience et un investissement collectif de la part du nombre impressionnant de musicien-nes inclus dans ce projet ambitieux. Après une année - et 7 concerts - 40 d'entre eux se sont retrouvés pendant 3 jours durant l'été 2011, marquant un pas sensible dans la progression de l'orchestre. En travaillant en profondeur un certain nombre de propositions - concepts et directions - est apparue une qualité sonore nouvelle, une ouverture de l'espace, une fragilité des volumes, une orientation plus électroacoustique, plus minimale, plus concrète. L'orchestre s'est mis à penser comme un ensemble, aux composantes multiples mais avec l'objectif de projeter un son unique/commun, à rechercher les détails, la retenue, les densités variables, les souffles, drones, infrabasses... L'alternance d'improvisation libre et dirigée a été au début du projet une manière de tester des pistes de fonctionnement collectif. Si ce premier disque - première archive- contient surtout des pièces dirigées c'est qu'elles ont été à un moment donné cruciales pour l'établissement d'un bagage commun au sein de l'orchestre, il en a découlé une force certaine qui nous permet maintenant de jouer de manière autonome avec beaucoup plus de justesse. L'IMO, qui aura fait 16 concerts de plus à la fin de sa deuxième saison, est devenu, au delà du rassemblement manifeste, un groupe solide et une expérience ouverte sur un futur excitant.' Avec Antoine Lng voix. Brice Catherin violoncelle. Brooks Giger contrebasse. Christian Müller clarinette contrebasse. Christophe Berthet saxophone. Christoph Schiller spinet. Cyril Bondi percussions. d'incise objets. Denis Beuret trombone. Dragos Tara contrebasse. Edmée Fleury voix. Eric Ruffing theremin, électroniques. Fabrice Pittet guitare acoustique, voix, percussion. Filippo Provenzale percussions. Frédéric Minner basse électrique. Florence Melnotte claviers. Ganesh Geymeier saxophone. Gianluca Ruggeri générateur. Gérald Zbinden guitares. Guy Bettini trompette. Hannah Marshall violoncelle. Heike Fiedler voix. Igor Cubrilovic guitare acoustique. Ivan Verda guitare électrique, buzuki. Jamasp Jhabvala violon. Jonas Kocher accordéon. Loïc Grobéty cordes. Marcel Chagrin guitare électrique. Nicolas Raufaste guitare acoustique. Olga Kokcharova machine à écrire, voix. Patricia Bosshard violon. Phonotopy raquette de tennis. Raphaël Ortis basse électrique. Richard Jean guitare électrique. Rodolphe Loubatière percussions. Simon Berz électroniques. Steve Buchanan saxophone, guitare électrique. Thierry Simonot électroniques. Thomas Peter ordinateur. Vinz Vonlanthen guitare électrique, banjo.
KARST 
'Toujours traîner des formes étranges'
CD
Réf : insubcd01
5,00 €
D'incise, Cyril Bondi & Luc Muller : percussions, objets, etc. Abstral Compost : voix, texte. Enregistré au Funiculaire, Lausanne, 15 & 16.08.2009. Tirage limité à 500. 'Après presque cinq ans d'existence, le netlabel Insubordinations lance une nouvelle série, au format CD. Et c'est le quartet KARST qui l'inaugure avec neuf morceaux ou toute une panoplie d'objets et de percussions soutient, enrobe ou voir met à mal voix et textes pour un alliage unique de poésie sonore, de lecture-écriture automatique-aléatoire, d'improvisation libre et masse (électro)acoustique. KARST est un quartet d'improvisation libre et de poésie (sonore) entremêlant objets et instruments, créant une architecture de percussions, grincements, frottements, pulsions irréelles, mathématique instinctive du son et de sa ré-organisation constante. KARST est un paysage au relief sculpté par la corrosion, acéré, scabreux, rongé de cavités souterraines ou mille chemins s'offrent à l'ouïe aventureuse.'
Jonas KOCHER 
'Solo'
CD
Réf : insubcd03
10,00 € indisponible ^
“Tirage limité de 300 exemplaires de format 18 cm x 14 cm. Jonas Kocher : accordéon, objets. Enregistré le 23 octobre 2010 à Berne par Fabio Oehrli. Mixage et mastering réalisés par Fabio Oehrli. Alors que son précédent disque solo, “materials”, était le fruit d’un travail de recherche en studio, “Solo” démontre avec quelle intelligence Jonas Kocher fait usage de son accordéon en concert. Sa musique porte en elle des contrastes énormes, entre retenue et explosion, comme si cette dualité était inscrite dans l'aller-retour du soufflet. Les alternances de graves, de claquements, de souffles et de sur-aigus construisent une forme parfaitement maîtrisée a l'intérieur de la trame improvisée.

Accordéoniste improvisateur, Jonas Kocher collabore régulièrement avec des musiciens comme Michel Doneda, Christian Wolfarth, Christoph Schiller, Olivier Toulemonde, Alfredo Costa Monteiro, Luca Venitucci, Joke Lanz, d'incise, Jacques Demierre, Christian Kesten, Gaudenz Badrutt, Christian Müller... Le travail de Jonas Kocher explore les relations entre son, bruit et silence tout comme le processus de l'écoute. En tant que compositeur il réalise également des projets se situant entre théâtre musical, installation et pièce de concert. Ses compositions ont été jouées à la Biennale Bern 2010, Theater Basel, Zentrum Paul Klee, Festival Encuentros Buenos Aires, KlangKunstBühne Berlin, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, Festival Concentus Moravie, Biennale de Zagreb. Compose régulièrement pour le hörspiel et le théâtre.” notes du label
Jonas KOCHER - Gaudenz BADRUTT 
'Strategy of behaviour in unexpected situations'
CD
Réf : insubcd07
5,00 € ^
Les deux musiciens collaborent depuis de nombreuse années dans divers contextes et avec divers musiciens. Au sein de leur duo, ils développent un travail subtil explorant les sons au caractère très électronique de l'accordéon ainsi que le potentiel très instrumental du jeux électronique, et créant un univers fragmenté et tendu, toujours ouverts sur le présent et les accidents. Accordéoniste et compositeur né en 1977, Jonas Kocher a étudié auprès de Teodoro Anzellotti, Pierre Sublet et Georges Aperghis. Il collabore régulièrement an tant qu'accordéoniste improvisateur et dans des contextes conceptuels avec Michel Doneda, Christian Wolfarth, Olivier Toulemonde, Chris Heenan, Alfredo Costa Monteiro, Gaudenz Badrutt, Christian Kesten . Le travail de Jonas Kocher explore les relations entre son, bruit et silence, ainsi que le processus de l'écoute. En tant que compositeur, il réalise des oeuvres entre théâtre musical, installations et pièces de concert. Ses compositions ont été jouées à la Biennale de Berne 2010, Theater Basel, Zentrum Paul Klee, Festival Encuentros Buenos Aires, Umlaut Festival Berlin, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, Festival Concentus Moravie, Biennale de Zagreb, etc . Il compose occasionnellement aussi pour le hörspiel, la danse et la théâtre. Jonas Kocher s'occupe également du label Flexion records. Gaudenz Badrutt (électroniques & ordinateur) a débuté sa carrière en temps que pianiste classique. Depuis 15 ans il travaille comme musicien électronique dans le champ de la musique expérimentale et improvisée. Il est surout connu pour son duo str¿m (avec Christian Müllet, électronique & clarinette basse), et ses duo avec Hans Koch ou Jonas Kocher. Sa musique est caractérisée par un usage très instrumental de l'ordinateur
live sampling et de dispositif électronique. Filigrane, bruits minimaux, drones et srtuctures denses sont les clés. Il travaille également sur des compositions électroniques et des installations sonores et vidéo. Gaudenz Badrutt à ausis collaboré avec Bertrand Gauguet, Burkhard Beins, Michael Vorfeld, Norbert Möslang, Dieb13, Diatribes, Arno Camenisch a.o.. et jouer en Suisse et ailleurs, dont à: the JOLT Festival Basel 2011, Zwei Tage Zeit Zürich 2012, Influx Toulouse 2011, Transmediale Berlin 2009, Zoom in Bern 2008, Norberg Festival (Suède) 2006, Taktlos
Tonart Bern 2006. Gaudenz Badrutt vie en musicien freelance à Bienne (Suisse). 300 copies dans une couverture 18x14cm.
TRIGGER 
'The fire throws'
CD
Réf : insubcd05
5,00 € ^
Chris Heenan: clarinette contrebasse. Matthias Müller: trombone. Nils Ostendorf: trompette. 'Trigger (Chris Heenan, Matthias Müller, Nils Ostendorf), trio de souffleurs basé à Berlin, s'est formé en 2009 et travaille à créer un son fusionnel fait de couches soniques fragiles. Trigger forge, à base de respirations circulaires, mutliphoniques et autres techniques étendues, une musique aux profondeurs graduées, aux changements de textures et d'ambiances soudains. La direction actuelle du trio est de longues masses sonores continues et l'utilisation des résonances spécifiques aux lieux de performance.'