date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
CASUS BELLI (France)


Frédéric ACQUAVIVA 
'X, 4, 3'
CDR
Réf : casus 5
0,00 €
NOTES POUR UNE MUSIQUE SANS NOTES
"J'ai souhaité, selon mes topics, dissocier et relier, sortir 4 [quatre] cds avec 1[une] pièce musicale, différente, en même temps et les diffuser dans 4 [quatre] endroits adjacents, que je voulais lieux de vie. Numérotés et signés de 1 à 100 [tirage unique sans huissier] et valant respectivement de 1 à 100 euros pour un contenu musical strictement identique, j'ai ainsi voulu, au-delà du contenu même de ces œuvres, répondre de manière originale à tous les hyénidés de l'industrie du disque, consommateurs compris, ne finissant pas d'annoncer sa mort ou sa disparition, alors qu'il ne s'agit que de faire disparaître les disques inutiles, les fonctionnels, ceux qui essayent d'assurer l'illusion d'une poursuite d'activités musicales entrées en putréfaction."

Pour trois corps soumis aux pratiques BDSM de Maîtresse Cindy, et électronique. Composition : 2006. Création : France Culture 09/10/2006. Durée : 8'18". CD Casus Belli / New Al Dante, 100 exemplaires numérotés, 2009 avec intervention plastique originale de Maîtresse Cindy. Le tarif est le numéro du CD sur 100. Numéros disponibles : 52, 53, 56. Nous contacter directement si intéressé.

"Demander à Maîtresse Cindy de spatialiser dans la librairie Mazarine, ma pièce x, 4, 3 [pratique inédite pour elle] plutôt que de la diffuser moi-même [je suis contre le travail manuel], en jeux infinis de dominations illusoires, ayant composé cette pièce en utilisant des sons issus de ses séances BDSM sur 3 [trois] corps sonores [salut Pierre Schaeffer, ça gaze?]. Après tout, n'avais-je pas fait bondager les enceintes qui diffusaient mon installation chronopolyphonique TRI dans son donjon le 23 juin 2000 ? Il semblait écologiquement correct de lui demander de bondager avec du latex ces 100 CDs en guise d'intervention plastique, forçant l'acquéreur potentiel à détruire le bondage pour écouter ma musique ou à le conserver intact en ignorant délibérement et scandaleusement celle-ci [on peut aussi détruire les deux si on est pas content]. Ainsi que le souffle dans x, 4, 3, l'un des sujets en extase de souffrance : je ne peux que m'améliorer, proche en l'état du nul homme n'est si bon qu'il ne puisse être amélioré, de même, aucun livre n'est si travaillé qu'il ne puisse être rendu plus parfait d'Erasme. J'aimerais entendre les œuvres que je composerai dans 50 ans. J'aurais voulu vivre 500 [cinq cent] ans."
Frédéric ACQUAVIVA 
'Exercice Spirituel'
CDR
Réf : casus 7
0,00 €
NOTES POUR UNE MUSIQUE SANS NOTES
"J'ai souhaité, selon mes topics, dissocier et relier, sortir 4 [quatre] cds avec 1[une] pièce musicale, différente, en même temps et les diffuser dans 4 [quatre] endroits adjacents, que je voulais lieux de vie. Numérotés et signés de 1 à 100 [tirage unique sans huissier] et valant respectivement de 1 à 100 euros pour un contenu musical strictement identique, j'ai ainsi voulu, au-delà du contenu même de ces œuvres, répondre de manière originale à tous les hyénidés de l'industrie du disque, consommateurs compris, ne finissant pas d'annoncer sa mort ou sa disparition, alors qu'il ne s'agit que de faire disparaître les disques inutiles, les fonctionnels, ceux qui essayent d'assurer l'illusion d'une poursuite d'activités musicales entrées en putréfaction."

Pour voix. Composition, 2007. Création Les Voûtes, festival Light Cone, Paris 15/09/07. Durée 0'1/24". CD Casus Belli / New Al Dante, 100 exemplaires numérotés, 2009 avec intervention plastique originale de Broutin. Le tarif est le numéro du CD sur 100. Numéros disponibles : 22, 36, 44. Nous contacter directement si intéressé.

"Attendre que les auditeurs pénétrent l'étroit couloir vaginal de la galerie incognito pour déclencher, inséminer eux-mêmes, appuyant sur le lecteur cd mon exercice spirituel et son unique son [musique la plus courte de toute l'histoire de la musique et à laquelle, sans doute, André Malraux rendait hommage affirmant que le XXIè siècle serait spirituel ou ne serait pas, expression qui enfin prend un sens], à savoir un vingt-quatrième de seconde, soit une image, image qui n'en serait pas une s'agissant ici d'un son, plus petit dénominateur commun à tous les sons possibles de l'univers, réduits à leur fragment commun, sorte d'ADN du génome sonore, et dont la durée même serait amenée à changer, en fonction du lieu qui accueillerait son audition en raison de la réverbération du dit-lieu. Et comme je ne suis pas un compositeur expressionniste, par exemple , ce son n'est pas donné à entendre [à comprendre?] à fort volume. N'étant pas davantage compositeur de la matière, il n'est pas non plus situé au seuil de l'inaudibilité. Il est, tout simplement, à sa place, centrale, sur l'échelle des décibels et des valeurs."
Frédéric ACQUAVIVA 
'Musique Acataleptique'
CDR
Réf : casus 6
0,00 €
NOTES POUR UNE MUSIQUE SANS NOTES
"J'ai souhaité, selon mes topics, dissocier et relier, sortir 4 [quatre] cds avec 1[une] pièce musicale, différente, en même temps et les diffuser dans 4 [quatre] endroits adjacents, que je voulais lieux de vie. Numérotés et signés de 1 à 100 [tirage unique sans huissier] et valant respectivement de 1 à 100 euros pour un contenu musical strictement identique, j'ai ainsi voulu, au-delà du contenu même de ces œuvres, répondre de manière originale à tous les hyénidés de l'industrie du disque, consommateurs compris, ne finissant pas d'annoncer sa mort ou sa disparition, alors qu'il ne s'agit que de faire disparaître les disques inutiles, les fonctionnels, ceux qui essayent d'assurer l'illusion d'une poursuite d'activités musicales entrées en putréfaction. "

La voix et le texte de Jean-Luc Parant, les doigts de Kristell Loquet, la pluie, etc. Composition : Vérone et Salo, 2007. Création galerie Peccolo, Livourne, 07/07/07. Durée 5'10". CD Casus Belli / New Al Dante, 100 exemplaires numérotés, 2009, avec intervention plastique originale de Jean-Luc Parant. Le tarif est le numéro du CD sur 100. Numéros disponibles : 49, 52, 54. Nous contacter directement si intéressé.

"Pour ma Musique Acataleptique dont le titre m'a semblé évident au vu des réactions suscitées par ma musique ou mon comportement, j'ai souhaité, 18 ans après le début de la composition de coma [1991], pièce intégrant la voix et le texte de Pierre Guyotat, composer un pendant cependant différent avec un texte et la voix de Jean-Luc Parant, pièce composée en déplacement à Vérone et Saló, avec un matériel volontairement hyper réduit [je suis partisan de faire le tout avec le rien plutôt que le rien avec le tout, que j'observe un peu partout sauf chez ceux qui savent compter], à partir de l'unique prise de son de la saisie du texte de l'homme aux boules effectuée par Kristell Loquet, ainsi que du son de la pluie captée en ouvrant la fenêtre [toute prise de son doit être prise de conscience], toutes fréquences retravaillées par électronique, pour finalement être spatialisé sur 6 [six] voies sous forme d'installation sonore chez Lara Vincy. J'ai demandé à ce dernier de dessiner directement sur le boitier cristal des cds de 1 [une] à 100 [cent] petites boules dont le nombre évidemment ne serait pas en rapport avec le numéro du tirage et par conséquent son prix, étant donné que ce n'est pas parce qu'on aurait 100 [cent] Û qu'on pourrait posséder le nombre correspondant de boules, chaque cd comportant des traces d'œuvres qui n'en sont pas vraiment, opposés en cela à l'esprit des fameux tirages de tête [de con] qui firent les beaux jours et la joie des bibliophiles actuellement crépusculaires."
Frédéric ACQUAVIVA 
'4 Etudes Animales'
CDR
Réf : casus 8
0,00 €
NOTES POUR UNE MUSIQUE SANS NOTES
" J'ai souhaité, selon mes topics, dissocier et relier, sortir 4 [quatre] cds avec 1[une] pièce musicale, différente, en même temps et les diffuser dans 4 [quatre] endroits adjacents, que je voulais lieux de vie. Numérotés et signés de 1 à 100 [tirage unique sans huissier] et valant respectivement de 1 à 100 euros pour un contenu musical strictement identique, j'ai ainsi voulu, au-delà du contenu même de ces œuvres, répondre de manière originale à tous les hyénidés de l'industrie du disque, consommateurs compris, ne finissant pas d'annoncer sa mort ou sa disparition, alors qu'il ne s'agit que de faire disparaître les disques inutiles, les fonctionnels, ceux qui essayent d'assurer l'illusion d'une poursuite d'activités musicales entrées en putréfaction."

Pour battant de chiotte et chienne. Composition 2008. Création festival indisciplinaire#1, île de Groix, 15/08/08. Durée 7'31". CD Casus Belli / New Al Dante, 100 exemplaires numérotés, 2009 avec intervention plastique originale de Bernard Heidsieck. Le tarif est le numéro du CD sur 100. Numéros disponibles : 30, 36, 37, 39. Nous contacter directement si intéressé.

"Pour mes 4 études animales, dans le même esprit, j'ai demandé, sans aucun rapport avec cette pièce inspirée par la chienne de mes voisins dont l'alternative était de se retrouver sur mon disque ou bien étranglée, [ici je songe à Cézanne qui ne supportait pas même le bruit d'un ascenseur ni les aboiements d'un chien] , à Bernard Heidsieck [avec lequel toute collaboration sonore ou textuelle était bien entendu rendue impossible par le sens même de son travail], un apport purement plastique, à l'aide de ses légendaires bandes et amorces de bandes magnétiques multi colorées, signature inimitable [d'ailleurs ça doit être difficile d'en trouver encore dans le commerce et ici je me demande comment il se procure ses stocks]. Chaque pièce, de durée rigoureusement identique intègre la pièce précédente [des pièces musicales intègres en quelque sorte], commentée par la même chienne devenue critique soliste dans la dernière. Ici, il ne s'agit évidemment pas d'un travail sur le timbre si particulier de mon battant de chiotte subitement atteint d'une voix particulière, mais d'une véritable étude musicale sur les interactions voire hybridations humains / animaux [avec toutes les variantes aujourd'hui en liberté dans la rue], étude sur l'espace sonore [mon studio - la pièce du voisin - l'enregistreur sur le palier] et ses variations sémantiques."
Frédéric ACQUAVIVA 
'Le Disque (2009-2010)'
8 CDs
Réf : casus 9
100,00 €
Quelques exemplaires numérotés et signés par l’artiste. Conception visuelle du coffret : Frédéric Acquaviva. Réalisation technique : Emanuele Carcano. CD dupliqués en usine à Milan (décembre 2010) à 111 exemplaires (100 ex + 11 H.C).
“Frédéric Acquaviva “Le Disque (2009-2010)”, 320’, pour voix, clavecin et électronique
I. Ledisque (2009), 40’, pour voix
II. Edisquel (2009), 40’, pour clavecin
III. Disquele (2009), 40’, pour électronique
IV. Isqueled (2009), 40’, pour voix et clavecin
V. Squeledi (2009), 40’, pour clavecin et électronique
VI. Queledis (2009), 40’, pour voix et électronique
VII. Ueledisq (2009), 40’, pour voix, clavecin et électronique
VIII. Eledisqu (2009-2010), 40’, pour voix, clavecin et électronique
Œuvre partiellement créée en résidence de décomposition dans le Donjon de Maîtresse Cindy (Paris), où je me suis volontairement enfermé pendant presque 2 mois sans sortir et sans voir la lumière du jour, afin d’observer le travail de composition sur mon propre corps, sinon dans mes moments de distraction pour prélever la voix d’un sujet allemand, torturé consentant.
Le Disque est un projet musical qui s’articule en 8 parties, chacune de 40 minutes, chacune autonome et pouvant être diffusée en concert, sur Terre ou dans les galaxies environnantes en espérant que celles-ci aient une programmation musicale plus aventureuse qu’ici. Chaque segment comporte sa part de silence, de non-dit, mais bientôt se projete dans les autres, par superpositions mécaniques ou re-composées. J’ai choisi ces archétypes sonores (le clavecin, par exemple, représentant ici le monde instrumental en son entier possible) afin de présenter, par jeux de synthèses successives toutes les combinaisons sonores imaginables (voix seules, instrumental seul, électronique seule, voix + électronique, électronique + instrumental, etc.) avant d’en remixer la totalité lors d’une huitième partie, Eledisqu, qui n’est pas plus l’œuvre en question que les précédentes parties, dans l’unité de leur nudité.
Voix : Le Nid, Hôpital Psychiatrique de Prémontré, enregistrements par Frédéric Acquaviva, 2001. Ulrich X et Maîtresse Cindy, Frédéric Acquaviva, 2009. Clavecin : Frédéric Acquaviva, clavecin Extermann. Donzelague, Maison du Prieur, Romainmôtier (Suisse), août 2009. Électronique : Frédéric Acquaviva, boucles débouclées (unlooped loops) & prototype Circuit Bending Daigremont. Computer Truck.” notes de l’artiste
Frédéric ACQUAVIVA 
'Aatie (opéra-monde)'
CD + DVD
Réf : casus 01011
15,00 € ^
'Aatie (opéra-monde)' (2010-2011). Pour mezzo-soprano, voix, ensemble instrumental, électroniques et vidéos. CD audio + DVD (silencieux à synchroniser ou pas avec le CD). Avec Loré Lixenberg, mezzo-soprano, Luca Mazulla, clarinette, Hao Yu, alto, Roberta Presta, flûte, Gerhard Krammer, trompette, Francesco Lorelli, cor, Ludo Stein, percussion électronique et traitement des voix, Mustapha Orhan et Sophi Emin, Herbert Mihalitsch, Judah Lixenberg, Wilfried Haxman, Anton Wecsz, Fabio Freddi, Angelina Omondi Wangalwa. Un fragment fut créé à Venise en mai 2011, et l'intégrale au Conservatoire de Paris en février 2012. Une musique instrumentale construite autour d'une jungle de voix traduisant chacune une réalité ponctuelle, un opéra construit sur des situations. Né en 1967, Frédéric Acquaviva est maintenant installé à Berlin d'où il poursuit sa quête avant-gardiste, des sources lettristes de Isidore Isou aux 'scotchages' propres de Gil J Wolman.