date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
19 novembre 2017

 
ART KILL ART (France)
http://artkillart.free.fr/


Mario DE VEGA 
'Thermal'
LP
Réf : AKA 012
21,00 €
Mario De Vega, artiste mexicain installé à Berlin, joue des vibrations naturelles en utilisant les fréquences de résonance d'un lieu précis, et également avec le monde des interférences en poussant très loin cette exploration. Thermal s'inscrit dans un projet en cours autour de l'idée de vulnérabilité, de l'excitation moléculaire, de la réception des hautes fréquences et de l'amplification des phénomènes électromagnétiques. Ici il travaille avec un four micro-ondes et ses possibles transformations et émissons de fréquences. Un monolithe de fréquences et d'interférences toujours aux limites de l'effondrement. Couverture unique en lie direct avec son travail. Texte d'Erik Minkkinen et interview avec Régine Debatty. Limité à 230 copies.
ELECTROCORE 
'The archive files 2001 - 2009'
LP
Réf : AKR 01
15,50 €
Electrocore_Indonesia aka Venzha Christ, est un projet de recherche sonore inscrit dans les activités expérimentales de la HONF fondation. Ce disque provient d'une sélection effectuée par le label dans les archives de l'artiste. Celui-ci travaille sur l'idée de pirater l'espace ou la situation où il se trouve, ou le réseau et d'en tirer des éléments sonores. Il considère de ne pas créer lui-même de sons mais juste de témoigner de leur existence. C'est également un inventeur d'instruments et de dispositifs électroniques. Et la musique semble être le cri ou le langage de machines sous alimentation électrique. Éternelles pulsations ! Limité à 300 copies.
Vincent EPPLAY 
'Brève Retraite au Couvent Sainte-Marie de la Tourette'
LP
Réf : AKA 009
17,00 €
Les rencontres entre architecture et musique sont connues, à commencer par celle de Le Corbusier, Iannis Xenakis et Edgard Varèse. C'est pour leur rendre hommage que Franck Ancel a invité Vincent Epplay à jouer dans la nef du couvent Sainte-Marie de La Tourette en octobre 2008, cinquante ans après le poéme électronique ! Le musicien armé de son synthé AKS, d'effets et autres filtres a joué avec l'espace, fait de verre et de béton, avec toutes ses possibilités acoustiques pendant 24 heures. Ici deux faces, Nuit et Jour, fabriquées à partir de cette performance. Grands mouvements électroniques et glissandi en pagaille dans un espace aux résonances marquées ! Disque blanc limité et numéroté à 300 copies.
Yann LEGUAY 
'Drift-02'
25cm
Réf : AKA 22
14,50 €
Après Drift 1 qui réunissait Martin Tétreault, eRikm, DJ Sniff et Arnaud Rivière dans des sillons quasi indépendants les uns des autres, Drift 2 de Yann Leguay continue d’explorer les possibles d’une gravure non conventionnelle et un brin aléatoire. Le processus commence ou continue à la fabrication de l’objet musical.
Ici Yann Leguay va encore plus loin puisque qu’il n’y a que du silence gravé sur ce 25 cm dans 12 sillons plus ou moins superposés et qui emmènent votre bras de lecture (selon ses réglages) au grè de ses envies.
On écoute la surface, la matière même du disque, on pénètre concrètement la matérialité du vinyle, on éprouve ses formes et ses perturbations. Et chaque écoute sera différente et unique !
Du silence vers le bruit. Du bruit vers le silence.
Yann Leguay nous avait déjà fait écouter le chant des disques durs, le catapultage de hauts-parleurs, la chaîne de fabrication de disques vinyls ou de compact disc audio, avait fabriqué un 45 tours sans trou central… Bref un petit génie qui interroge le support et pousse loin la mise en abime de la chaine électroacoustique.
Bel objet avec un texte en anglais de Samon Takahashi. Limité à 222 copies.
Hautement recommandé !
Yann LEGUAY 
'Discsection'
LP
Réf : AKA 003
25,00 € indisponible
Tirage limité de 300 exemplaires. Un jeu de mot des plus subtil pour deux faces d'enregistrements d'un disque vinyl vierge savamment disséqué à l'aide de matériel chirurgical en lieu et place de la tête de lecture du tourne-disque qui le joue. La face A est le résultat physique de l'opération. La face B le résultat sonore. Cela fait suite aux premières expériences de Yann Leguay autour de différents supports (microsillon, CD, K7, md, etc.) et du son de leur fabrication ou destruction. Une mise en abîme, un véritable processus cannibale. Pochette faite main. Tirage limité à 300 exemplaires.
Nicolas MONTGERMONT 
'Radioscapes'
LP
Réf : AKA 014
21,00 € indisponible ^
Suite d’enregistrements d’ondes radios en localisation particulière savament décrites et étudiées pour mieux appréhender le paysage électromagnétique qui nous entoure.
Très bel objet comme toujours chez Art Kill Art qui interroge les médias et leur représentation et qui pousse très loin les rapports entre contenant et contenu. Picture disque qui semble nous indiquer les fréquences que l’on écoute et texte de Eric Chassefière (en français et en anglais) sur le projet.
Hautement recommandé !
Arnaud RIVIÈRE / eRikm / Martin TÉTREAULT / DJ SNIFF 
'Drift 01'
double 25cm
Réf : AKA 011
26,50 € ^
Un double 25cm qui témoigne à sa manière de la rencontre live de ses quatre pro de la platine à Paris en 2011. Quatre pistes séparées à l'enregistrement qui sont ici quatre sillons qui se croisent et permettent une lecture alternée de chacun avec des liens hasardeux. Et selon sa pointe de lecture et sa platine, le résultat final va différer. Une œuvre ouverte dirait Umberto Eco ! Excellent tant au niveau musical qu'au niveau de l'objet. Encore une fois, Art Kill Art joue son rôle de label avant-gardiste ! Pochette sérigraphiée (poster) sur papier calque + insert.
Michaël SELLAM 
'Scratch'
LP monoface
Réf : AKA 006
15,50 € ^
'Scratch est une installation sonore pour laquelle le robot industriel le plus rapide du monde est modifié pour scratcher la surface d'un vinyl posé sur une table. La machine monstre, capable de manipuler jusqu'à 240 pièces par minute, est équipée d'une tête de lecture spéciale afin d'amplifier le son produit par les attaques frénétiques du métal sur le disque. La force dynamique des bras du robot est impossible à suivre à l'oeil nu. Les variations de positions et d'accélérations d'une précision chirurgicale sont orchestrées par un programme informatique spécifiquement écrit et composé pour le projet. Le son brut est diffusé massivement dans la salle d'exposition jusqu'au moment où le robot se détache de la surface du vinyl pour se préparer à un nouveau cycle en pratiquant une série de mouvements d'échauffements circulaires extrêmement rapides. Laissant un court instant une place au silence, le résidu sonore de l'hyperactivité hypnotique du robot s'impose et remplit l'espace à nouveau. La puissante décharge des passages de la pointe métallique sur la surface du vinyl produit une série de lignes d'érosion en enlevant de la matière sur les microsillons. Les mutations et transformations de cet objet sont le résultat unique et direct de la séance de travail, la trace brute de la performance. Si le choix du disque reste libre et arbitraire, tel un sportif en fin de carrière, il n'est remplacé que lorsqu'il atteint la limite de la rupture, jusqu'à saturation. Scratch est une composition sonore de 07 minutes 22 réalisée à partir des enregistrements de l'activité du robot sur le disque vinyl puis de sa lecture sur une platine traditionnelle. Deux états sonores d'un même objet en produisent un troisième.'
Valentina VUKSIC 
'Harddisko'
maxi-45 tours
Réf : AKA 005
21,00 € ^
Le label Art Kill Art aime interroger les limites du musical et du sonore, aime disséquer les machines et interroger leurs entrailles. Après le travail de chirurgien de Yann Leguay ou les scratches d'un robot hyper-speed, voici le chant des disques durs sous la direction de l'artiste suisse Valentina Vuksic. Electromagnétisme et de la vrai computer music ! Très beau et distingué ! Tirage limité et numéroté de 512 exemplaires. Chaque disque est emballé dans une sac antistatique.
WUNDERLITZER 
'Wolfed up and down'
double LP
Réf : AKA 007
25,00 € ^
Encore une fois un projet qui interroge musique et écoute chez ce label décapant. Une accumulation sonore qui pousse l'industrie discographique dans les contracdictions de sa marchandisation extrême. Une pensée marxiste adaptée à une pratique plunderphonique oswaldienne ? Recommandé !
'Le groupe Wunderlitzer (Michael Sellam, Benoit Durandin et Christophe Degoutin), basé entre Athènes et Paris, construit de la musique depuis 2004 en empilant des plages sonores. Avec le double album vinyle 'Wolfed up and down', ils ont entrepris de développer un gigantesque jukebox. Les blocs de sons qui le composent sont issus de prélèvements opérés dans les six décennies de musique amplifiée enregistrée (1950-2010). Leur méthode consiste, dans un premier temps, à superposer tous les morceaux qui se trouvent sur un disque, pour composer un bloc, puis à superposer le bloc obtenu avec d'autres blocs produits de la même manière. Dans le maelström qui s'ensuit, les textures d'origine demeurent perceptibles sans être pour autant reconnaissables. Une fois plongés dans le jukebox, tandis que l'on essaie de s'adapter, d'établir des liaisons, est-on vraiment sûr que ce que l'on entend se trouve à proprement parler dans la musique ? Il pourrait s'agir aussi bien de mirages sonores, de fantômes. Double vinyle blanc. Édition limitée à 300 copies. Pochette sérigraphiée & poster offset.'