date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
20 juin 2017

 
PETIT LABEL (France)
http://www.petitlabel.com


BELLANGER-BENOIST 
'Angela'
CDR
Réf : PL free002
5,00 €
Tirage limité et numéroté de 100 exemplaires. 'Guillaume Bellanger : saxophones. Arnaud Benoist : percussions. Le duo saxophone & percussions est en quelque sorte un classique du free jazz au même titre que le trio piano contrebasse batterie l'a été et l'est toujours dans le jazz, de Bud Powell à Tigran Hamasyan. Classique également, mais d'un classicisme vivant, en est l'approche d'Arnaud Benoist et Guillaume Bellanger, à savoir 'un solo à deux', joué pied au plancher la plupart du temps, exception faite de 'Rose' qui propose d'autres modes de jeu plus introspectifs et intimistes. Bien que classique dans la forme, ce disque reste néanmoins un vrai album de free jazz, généreux, plein d'idées et imprégné d'une énergie vivifiante de bout en bout, habité par des musiciens réellement concernés par cette musique. 'J'aimerais disposer et de la simplicité, et du chaos' : les deux protagonistes ont tenu à faire figurer cette citation de John Cage sur la pochette du disque, on ne saurait mieux résumer cette musique.' notes du label
Michel DONEDA / Didier LASSERRE / Mathias PONTEVIA 
'Miettes & plaines'
CDR
Réf : PL son014
13,00 € indisponible
Didier Lasserre, caisse claire & cymbales. Mathias Pontevia, batterie horizontale. Michel Doneda, saxophones soprano & sopranino, radio. Enregistré en concert le 22 mai 2011 dans les chais du château Croix-Beauséjour, Montagne Saint-Emilion. Prise de son : Mathias Pontevia. Mastering : Olivier Legoupil, studio Pickup, Caen. 'Les premières minutes de ce disque, magnifiques, lumineuses et mystérieuses, vous emmènent d'emblée loin, très loin, vers ces terres alternatives où brillent d'autres astres, où soufflent d'autres vents, où se déchaînent d'autres océans. De ce trio atypique nous n'attendions pas autant de couleur. Les créativités complémentaires de Didier Lasserre et Mathias Pontevia y sont pour beaucoup. Ces paysages, sculptés, peints par les deux batteurs coloristes, baignés de lumière ou obscurs comme l'ombre, Michel Doneda s'y promène, s'y pose, y chante, s'y tait, tour à tour oiseau chanteur, serpent magique, ou félin prudent. La qualité d'écoute, l'imagination et l'à propos de ces trois libres musiciens sont bluffants, et nombreuses les pépites qui jalonnent cette aventure Rousseauiste, abstraite et fantastique.'
Benjamin DUBOC 
'Pièces pour contrebasse et tuyaux'
CD
Réf : pl son 001
13,00 € indisponible
Deux pièces électroacoustiques : Obeanos 1. Obeanos 2. 'Notre fatalité est notre plus grande poussée poétique. L'inconnu est ce qu'il y a d'inhumain, humain et vivant, nous ne pouvons y accéder mais ne cessons de pousser les limites du connu et d'agrandir ainsi le matériau. L'Obeanos est le nom donné à ce fleuve que l'on peut voir sur la représentation de la tombe du plongeur, il signifie l'au-delà.' Benjamin Duboc
HoHHoT 
CDR
Réf : PL son009
5,00 €
'Jean-Baptiste Perez (voix, saxophone soprano), Nicolas Talbot (contrebasse) et Maël Guezel (percussions). Enregistrés au Doc à Saint Germain d'Ectot en mai 2009. Apocalyptique et nihiliste, violente et agressive, douce et contemplative, la musique de ce trio bouillonnant funambulise sans cesse entre ses aspirations antagonistes, cueillant au passage timbres, rythmes, gestes, mélodies, cris, éructations et chuchotements et toute nourriture connue ou inconnue à priori musicalement comestible. Comment faire pour aller d'un point à un autre quand on ne sait pas d'où on part ni où onn va, que ça tire à hue et à dia et que tout le monde semble vouloir à la fois rester avec les autres et emprunter à l'aventure les mille et un chemins qui bordent la sinueuse route, telle est l'équation à laquelle HoHHoT semble apporter une solution, temporaire, cela va de soi. Musique de l'instant, brinquebalante, où chaque pièce est un passage d'échelle de corde usée au-dessus d'un précipice, la musique de HoHHoT inquiète, crispe, gratte, griffe,énerve, apaise, caresse, berce mais toujours tient en éveil.' notes du label
Soizic LEBRAT 
'Cinq esquisses bleu solo du dedans'
CDR
Réf : PL son008
13,00 €
Tirage limité et numéroté de 100 exemplaires. 'Soizic Lebrat, née en 1976, est violoncelliste. Elle vit à Nantes. De formation classique, elle élargit ses pratiques d'interprète à celles d'improvisatrice et de compositrice. En septembre 2008, elle expérimente le solo sous la forme d'un travail d'enregistrement où elle questionne avec l'aide de Benjamin Maumus (GMEA Ð Albi) la multi-microphonie autour du seul violoncelle cherchant à faire entendre la décomposition des textures instrumentales et des modes de jeu.'
Soizic LEBRAT-Heddy BOUBAKER 
'Accumulation d'acariâtres acariens'
CDR
Réf : PL son006
5,00 € ^
Tirage limité et numéroté de 100 exemplaires. 'Soizic Lebrat : violoncelle. Heddy Boubaker : saxophones alto & basse. Enregistrés par Sébastien Cirotteau les 14 &15 avril 2008 au théâtre Le Vent des Signes, à Toulouse. Mastering réalisé par Heddy Boubaker. 'Inlassablement, les 'musiconautes' de la musique improvisée n'en finisse pas de s'aventurer sur les territoires encore inexplorés de l'improvisation libre, territoires qu'ils découvrent et créent simultanément, tels des paléontologues dans les cavernes de la musique mettant au jour les restes fossiles d'antiques instincts sonores, leur redonnant geste, souffle, vieDe cette 'musique derrière la musique', de cet inconscient musical, Soizic Lebrat et Heddy Boubaker s'emploient à en 'acodifier' l'éphémère grammaire, à en enrichir le virtuel vocabulaire tant rien n'est destiné, ici, à être gravé dans le marbre de traités de musique nouvelle. Heddy et Soizic nous proposent dans cet album un duo d'âmes soeurs, fonctionnant à merveille, aux dialogues inspirés et prolifiques, où le violoncelle et le saxophone alto, relativement proche dans leur tessiture, ne font qu'un.' notes du label
Aurélien LEIF 
'La journée de Médusa'
CDR
Réf : PL son017
12,00 € ^
Voici un disque bien étrange et particulier où Aurélien Leif, (trompette, banjo, voix, flûtes, guitare, guimbarde, harmonica, percussions, machines) joue avec la mythologie mais à la manière de Jean Dubuffet avec la musique ou d'Alejandro Jodorowsky avec le cinéma. Une suite électroacoustique peuplée de monstres ! Brut, anachronique, détourné, trafiqué, un brin excessif mais toujours délirant ! Notes du label : 'Aurélien Leif aurait-il voulu ajouter à la longue liste des interprétations et des représentations du mythe de méduse sa version musicale, à l'instar d'Erik Satie ou de l'obscur et oublié Gervais, musicien du Duc de ChartresÊ? A l'écoute de cette œuvre on est tenté de répondre par l'affirmative tant les quinze titres qui composent cette suite forment un tableau autant monstrueux et effrayant que terriblement charmeur. Bienvenue dans ce gorgonesque poème électroacoustique, qui sonne comme la B.O. d'un film psyché des années soixante-dix tendance Jodorowskienne ou la face B d'un album perdu du Floyd, sorte de pop ultra expérimentale traversée d'un blues électrocide au goût de peyotl.'
Seijiro MURAYAMA 
'4 pieces with a snare drum'
CDR
Réf : PL son003
13,00 € ^
Seijiro Murayama travaille en tant qu'improvisateur depuis 1982. Il a notamment joué avec Fred Frith, Tom Cora, Keiji Haino, au Japon et aux Etats-Unis dans les années 80. Depuis 1999, il travaille en France non seulement pour des projets musicaux mais aussi pour des projets 'interdisciplinaires'. L'improvisation porte toujours pour lui un intérêt artistique majeur, même si elle n'est pas son but final. Très actif en solo ou entouré (de Jean-Luc Guionnet à KK Null), Seijiro Murayama ne cesse de travailler. Ce solo comme le titre l'indique réunit quatre pièces pour caisse claire - frottée, grattée, battue, étendue - comme autant d'études sur un matériau réduit. Enregistré par Thomas Tilly en mars 2009 à Orléans. Tirage limité à 100 copies. Un CD complémentaire de celui sorti chez Zerojardins.