date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant YOUNG John



John YOUNG 
'Lieu-temps'
DVD audio
empreintes DIGITALes
Réf : IMED 0787
12,00 €
DVD audio. Version stéréo et 5.1. DVD Rom avec documents divers. 'Ricordiamo Forlì' (avec Giosué Carducci) (2005), textes lus. 'Arrivederci' (2005) pour ensemble instrumental et électroacoustique. 'Je visitai la ville de Forlì, dans le nord de l'Italie, pour la première fois en 2002. Moment émouvant s'il en est un, puisqu'il s'agit du lieu où ma mère naquit et où, encore jeune fille, elle rencontra mon père, à l'époque où il était soldat dans la division néo-zélandaise de la 8e armée. C'était en 1944. Après la guerre, ma mère accompagna mon père en Nouvelle-Zélande, où je grandis parmi de puissantes évocations des lieux et des événements qui marquèrent leurs expériences de guerre. Pourtant, malgré toute la vivacité et l'émotivité contenue dans les histoires de mes parents, le tout prit pour moi une réalité nouvelle 58 ans plus tard, lors de ce premier séjour à Forlì. Mon père m'y accompagnait; c'était la première fois qu'il y mettait les pieds depuis 1945. Je fus subjugué par la précision de ses souvenirs des édifices, des rues et de la disposition de la ville. Cela me rappela que ma mère, à son premier retour à Forlì 35 ans après la guerre, avait été spontanément accueillie en pleine rue par une vieille connaissance qui s'est écriée: 'Cela fait une éternité que je ne t'ai pas vu!' Plus poignantes étaient les choses qui brillaient par leur absence. La ferme de Malmissole, près de Forlì, où mes parents s'étaient rencontrés, n'est plus. La maison à Forlì, rue Giorgio Regnoli, où ont habité ma mère et ses parents après la libération de la ville, fut bombardée par les Allemands; une demeure beaucoup plus moderne se tient maintenant à cet endroit. Cependant, au milieu de ces souvenirs et de bien d'autres encore, le paysage sonore de Forlì provoqua une autre réaction. Debout au centre de la Piazza Aurelio Saffi, j'écoutai les cloches de diverses églises, que l'on entend clairement de très loin, et je ressentis une forte impression; je perçus dans ces sons la résonance des lieux et de leur histoire; j'y vis des 'voix' du passé, quelque chose de permanent, mais de bien vivant, qui donne l'impression d'être touché par la dimension physique des sons que d'autres ont entendus avec la même immédiateté, pendant plusieurs années et à travers des périodes difficiles, voire violentes. Évidemment, les raisons personnelles de ma visite me rendaient particulièrement réceptif à une telle idée. En réponse au déluge d'expressions des lieux et d'identité, ainsi qu'à mon propre sentiment inexorable d'appartenir à Forlì tout en y étant étranger, ces œuvres explorent l'interaction existant entre mémoire et expérience, entre narration et évocation, en rapprochant sons et voix du passé et du présent pour former des paysages sonores imaginaires.' John Young, Leicester (RU)