date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant TSUNODA Toshiya



HACO + Toshiya TSUNODA 
'TramVibration'
CD
SKITI
Réf : sk 07
15,00 € indisponible
Le 28 décembre 2006, à Osaka, Haco et Toshiya Tsunoda voyagent sur la ligne de tram Hankai de Ebisu-cho à Hamadera Ekimae entre 12:03 et 13:46. Chacun armé de micro-contacts ou de capteurs électromagnétiques ausculte cet objet de métal et d'électricité. Tensions, parasites, chocs, raclements tout un monde sonore presqu'imperceptible à notre oreille et rendu audible grâce aux microphones et rendu lmusical grâce à notre écoute. Un extrait vidéo existe également http://vimeo.com/70418685.
Seijiro MURAYAMA & Toshiya TSUNODA 
'Snared 60 cuts'
CD
SKITI
Réf : sk 04
12,00 €
Il s'agit pour Seijiro Murayama et Toshiya Tsunoda d'utiliser la caisse claire comme source de résonance et de filtrage de l'enregistrement. Dans un parc au Japon, ils réalisent une suite d'enregistrements ou différents types de micros sont fixés à la caisse claire. Ils en sélectionnent ensuite 60. Expérience d'écoute partagée.
Michael PISARO / Toshiya TSUNODA 
'Crosshatches'
double CD
ERSTWHILE RECORDS
Réf : erstwhile 066
21,00 €
Une composition de Michael Pisaro et Toshiya Tsunoda, enregistrée et mixée en Californie et au Japon entre février 2011 et avril 2012. Très belle organisation de tournages sonores extérieurs et de guitare statique avec ebow où le travail de filtrage et de découpage est fait dès la prise de son avec différentes stratégies de placement des microphones. Un questionnement de l'écoute et du musical.
Toshiya TSUNODA 
'Kapotte muziek by'
CD
KORM PLASTICS
Réf : kp 3014
9,00 €
Ici l’artiste japonais, plus habitué à des situations sonores et à des lieux spécifiques, retravaille une cassette du groupe Kapotte Muziek. On reconnait toujours sa touche très personnelle et particulière.
Toshiya TSUNODA 
'Somashikiba'
double CD
EDITION. T
Réf : e.05
21,00 € indisponible
Grand artiste de la captation et de la vibration, Toshiya Tsunoda s’est consacré ici à deux espaces précis où l’on trouve des traces d’un cimetière animalier nommé Somashikiba construit il y a environ 400 ans pour accueillir les dépouilles des chevaux et vaches ayant travaillé aux champs. Il y a réalisé une série d’enregistrements entre 2010 et 2015 pendant l’automne et l’hiver avec une paire de micros largement espacés l’un de l’autre pour témoigner de la profondeur des évènements.
Visiblement l’idée est de témoigner du poids du passé sur le présent sonore. Au-delà de l’idée initiale, on écoute un paysage peuplé d’évènements multiples comme une composition musicale.
Toshiya TSUNODA 
'O kokos tis anixis (Grains of spring)'
double CD
EDITION. T
Réf : e.04
16,00 € indisponible ^
Une autre approche du field recording où Toshiya Tsunoda se promenant dans la Péninsule de Miura pense aux philosophes grecs pour qui le monde était constitué d'une série de grains d'espace et de temps. Il va dans le déroulement de la captation isoler des micros-évènements pour les boucler entre 3 et 100 fois selon leur durée. Une approche conceptuelle du field recording.
Toshiya TSUNODA 
'The Temple Recording'
double CD
EDITION. T
Réf : e.03
16,00 € ^
Actuellement, Toshiya Tsunoda expérimente une autre manière d'enregistrer : il se déplace dans des endroits précis et choisit une position intéressante. Ensuite il fixe une capsule microphonique sur chacune de ses tempes. Il peux ainsi capter la vibration de ses muscles et de sa circulation sanguine tout en enregistrant les autres sons du paysage. Récemment il a complexifié la chose en doublant les personnes, c'est-à-dire que pour la stéréophonie c'est chacun qui a une capsule microphonique sur une tempe. Et nous auditeurs, nous écoutons cette apréhension du paysage et cette expérience d'une écoute. Toujours aussi conceptuel et particulier.
Toshiya TSUNODA / Manfred WERDER 
'Detour'
CD
ERSTWHILE RECORDS
Réf : erstwhile 071
15,00 € ^
Deux artistes du sonore que l'on peut sans exagérer qualifier de conceptuels tentent ici via l'enregistrement en extérieur (milieu urbain et rural) de traduire un processus, une construction mentale de la musique, et aussi de reproduire leurs pensées et leurs regards du lieu où se déroule l'enregistrement.