date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant TREMBLAY Jacques



Jacques TREMBLAY 
'Chroniques d'une séduction'
CD
empreintes DIGITALes
Réf : IMED 0897
13,00 €
'Espresso espressivo' (2003-04). 'L'énigme anima' (1997, 2001). 'Empathies entropiques (1998-2001)'. 'La principale thématique des trois œuvres offertes sur ce disque est l'altérité. Chaque pièce en illustre différentes facettes. L'ironie du sort veut qu'alors même que je tente de me recroqueviller sur les souvenirs, ma concentration est soudainement mise à l'épreuve par le passage d'un voisin tonitruant parlant haut et fort à travers son téléphone cellulaire 'mains libres'. Du coup, ma mémoire se trouve fortement ligotée par le bruit de ce discours non désiré. Les forts accents de cette langue étrangère m'interpellent. Malgré tout, je persiste à écrire et, ainsi, le débit sonore avoisinant passe maintenant au second plan. Comme je ne peux saisir le sens des paroles, la conversation devient rythme, mouvement, allure. Mon écoute s'accroche alors plus aisément à la musicalité du sonore. Puis un retour à l'écoute active me fait réaliser qu'ailleurs, en deuxième plan au-dessus de ma tête, les clients de la fruiterie Ôpiétinent', eux-mêmes influencés par le reflux d'un émetteur radio fortement filtré par le plafond-plancher qui m'y sépare. Enfin, un dernier plan est animé par le mouvement des véhicules pulsé par l'horloge qui cliquette au mur Un chant arabe passe en auto dans un jeu panoramique gauche-droite... La multiplicité est ici et maintenant et...mon attitude chancèle entre la fermeture et l'éblouissement. J'écoute... regardant de l'intérieur... et plutôt que de se fermer, ma perception cherche à s'alimenter de ces empreintes sonores. Ceci résume bien comment ma démarche se cadença au cours de la réalisation de ces oeuvres. Ma vision, suivant ce parcours, s'extrapolait en multiples ramifications. Mon attention qui croyait se focaliser sur un son familier s'immisçait désormais dans les chroniques de l'intrigue et de la fascination. Par cette expérience, le Ôje' se change en Ôautre'. Il est alors étrangement fascinant de pouvoir s'en dédoubler. N'est-ce pas là une part de la séduction de l'autre? C'est cette altérité même qui détient le pouvoir de nous éveiller, de dépoussiérer nos vieux habits-idées prêts à penser, initialisant ainsi une nouvelle fraîcheur à l'étonnement et la découverte.' Jacques Tremblay