date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant SUBOKO



SUBOKO 
'A casa vazia'
CDR
FF HHH
Réf : HHH 72
6,00 €
'Ce magnifique trio français nous revient avec l'album soeur de Bru-Tes. Ils jouent percussions, platines, électroniques et objets. Cet album fut enregistré à Porto lors de la dernière date de leur tournée de Mars 2010. Un album personnel et introspective. Calme et puissant. 100 copies dans un boitier DVD.' Note du label. Et nous ajouterons qu'il s'agit d'un lent et long magma qui semble autonome dans son fonctionnement. Donc oui calme et puissant !
SUBOKO 
CD
RITTE RITTE ROSS
Réf : ritteross02
9,00 €
'Suboko est né en 2005 sur l'idée dissipée de fabriquer un trio de batteurs ne jouant pas de batterie. Tout ça commence bien. Mon premier s'échappe temporairement de la camisole bruyante d'une secte analcore roumaine perdue en territoire oriental français depuis une quinzaine d'année, mon second remise provisoirement ses dubplates fauchées dans les balloches de Detroit et ses livres de sorcellerie au fond de son laboratoire clandestin, et mon troisième se libère exceptionnellement des notes bleues en ne gardant que le pinot noir et la bonne humeur à toute épreuve de ses multiples orchestres be-bop. Suboko s'est construit doucement un véhicule tout terrain à partir de multiples percussions résonnantes, de ferraille rouillée, d'objets recyclés, de platines tournantes, d'électronique pertubatoire et de vieilles cassettes de vacances. L'électro-encéphalogramme trempé dans d'improbables séries Z soviétiques, de ridicules règlements de compte entre cowboys calabrais ou de faux road movies polytoxicomanes en banlieue urbaine, Suboko improvise de curieuses figures sonores en déboulant dans des tunnels à fond les gamelles ou en avançant au pas sur des sables mouvants, ou alors en loupant des virages en épingle pour changer subitement de direction et faire du surplace sur des lacs gelés. Lors de son dernier séjour dans un studio d'enregistrement, le trio utilise des fragments de longues improvisations pour proposer une série de plans séquences les éloignant de leur comportement en concert afin de se glisser à l'intérieur d'un climatiseur dégageant des émanations de musique contemporaine perturbés de flatulences gothico-industrielles. Entre l'apnée prolongée et le défoulement désordonné, entre l'horizontalité engourdie et le pilonnage aveugle, Suboko cherche obstinément à faire résonner son outillage comme un terrain vague où tout et n'importe quoi pourrait être permis.'
SUBOKO 
'Bru-Tes'
CDR
FF HHH
Réf : HHH 76
3,00 €
Chouette objet artisanal (boîtier DVD) au tirage limité de 100 exemplaires. Suboko : Bouto, Gully & Regreb : percussions, pièces de métal, bandes, tourne-disque, etc. Une suite d'enregistrements live de concerts donnés à Bruxelles et à Nantes durant le mois d'octobre 2009, ici fixés sur CDR et divisés en 99 index que les artistes nous invitent à jouer en mode random. En fait, un manège en chantier duquel s'échappent bribes de figures libres et joutes de comptoir pour une musique électroacoustique, dense, drôlatique et finement ciselée. Instable et contrastée. Et plus encore. Excellent! donc recommandé.
SUBOKO & HÜBSCH & SPIETH 
'K-horns'
CD
SCHRAUM
Réf : schraum 14
13,00 €
Rencontre atypique entre le trio Suboko (Pascal Gully, Bouto et Regreb) pour la partie percussion, batterie, objets et électroniques, Carl Ludwig Hübsch au tuba et Roland Spieth à la trompette. C'est enregistré en 2009 à Karlsruhe et réassemblé ensuite. Excellente, surprenante et vivifiante réalisation d'une improvisation divisée en cinq parties graves et ludiques, actives et statiques, tenaces et hors catégories ! Recommandé !
Ute VOLKER + SUBOKO 
'Le lune, la soleil'
LP
RITTE RITTE ROSS
Réf : ritteross05
15,50 €
Ute Völker, accordéon. Suboko, percussions, électronique, objets.
Remspach, lieu-dit, Alsace, altitude 950 mètres, latitude 47.949305, longitude 7.095635, la forêt en pente et la vallée à perte de vue, une baraque, Ute Völker passe par là, Suboko transforme le salon en studio d'enregistrement en collant les canapés et les matelas contre les murs, les fenêtres ouvertes, les arbres s'engouffrent, les vaches pendues à leur cloche, les oiseaux s'interrogent, une journée, une nuit, l'orage s'invite, la tornade se déchaine autour de la maison, sous l'oeil bienveillant de la central nucléaire de Fessenheihm au loin.
Le décors posé, le trio Suboko, manutentionnaires tenaces, vrais faux seconds couteaux, quasiment en embuscade, usine les contours d'une géographie souterraine où viennent se poser les signaux de l'accordéoniste Ute Völker. Le souffle de l'instrument transforme, au gré de son cheminement, ce parcours abstrait et sinueux en assiégeant chaque forme faite de lignes tendues et de brèches asséchées, de secousses décousues et de cavités électrisées pour se fondre et se confondre avec et sans retenu.