date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant PATTAR Frédéric



Frédéric PATTAR / L'INSTANT DONNÉ 
'Outlyer'
CD
CÉSARÉ
Réf : Césaré 11/11/11/11
12,00 €
L'instant donné : Elsa Balas, alto. Nicolas Carpentier, violoncelle. Caroline Cren, Fender Rhodes, piano. Esther Davoust, harpe. Maxime Echardour, percussion. Saori Furukawa, violon. Cédric Jullion, flûte. Philippe Régana, hautbois. Mathieu Steffanus, clarinette. 'Lierre' (2007) pour harpe et Fender Rhodes. 'Miroir noir I' (2009) pour zarb et trio à cordes. 'Miroir noir II' (2008) pour clarinette et trio à cordes. 'Miroir noir III' (2009) pour celesta, toy piano et trio à cordes. 'Outlyer' (2007) pour flûte sul palco, violon et harpe, Fender Rhodes, percussion, alto, violoncelle. 'Snowdrift' (2011-12) pour soprano, flûte, hautbois, clarinette, harpe, Fender Rhodes / piano, percussion, violon, alto et violoncelle. Invitée : Marion Tassou, soprano. Frédéric Pattar est né en 1969 à Dijon. Il débute ses études musicales par la pratique du piano. Parallèlement, il commence à improviser et composer de façon autodidacte. Il se destine à des études supérieures de piano quand il entre en 1994 dans la classe de composition de Gilbert Amy au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon où il obtient son diplôme en 1998. Il termine ses études à l'IRCAM où il suit le cursus d'informatique musicale (1999/2000). Durant l'année 2010, il est en résidence au DAAD Künstlerprogramm de Berlin (Deutscher Akademie Austausch Dienst). Frédéric Pattar partage son temps entre Paris et Istanbul. Il se consacre entièrement à la composition musicale et reçoit de nombreuses commandes (Festival d'Automne à Paris, Musée du Louvre, Wittener Tage für neue Kammermusik, Kammerensemble Neue Musik Berlin, etc.). Ses oeuvres son interprétés par de nombreux ensembles spécialisés (ensemble Intercontemporain, Quatuor Arditti, ensemble Cairn, Ictus, etc.) en Europe et dans le monde. Depuis une dizaine d'années, il collabore étroitement avec l'ensemble L'Instant Donné pour lequel il écrit de nombreuses pièces. La musique de Frédéric Pattar expose un langage très contrasté : toujours tendue, sans concession, mais ne refusant pas un certain lyrisme, elle recèle une véritable intensité dramatique. Éléments moteurs dans ses oeuvres, les flux rythmiques déferlent en vagues successives et viennent modeler le tissu harmonique, créant différents plans sonores aussi évidents qu'inattendus. Souvent, quand il ne travaille pas directement avec un écrivain, Frédéric Pattar trouve le point de départ de ses pièces Ð l'étincelle initiale Ð dans des écrits, la plupart du temps poétiques, qu'il s'approprie et sublime. Qu'on ne cherche pas un lien direct entre les mots et la partition, il ne s'agit jamais d'illustration ou de mise en musique, c'est une relation plus diffuse et intime qui touche à la genèse de l'oeuvre et non à son propos. L'Instant Donné est un ensemble instrumental qui se consacre à l'interprétation de la musique de chambre contemporaine. Dès ses débuts en 2002, le choix d'un fonctionnement collégial et d'une équipe d'interprètes fixes s'impose. Les projets de musique de chambre non dirigée sont privilégiés. La volonté de jouer sans direction n'a rien de dogmatique : simplement, elle implique un travail différent, obligeant à une connaissance plus globale de la partition, à une grande intensité dans l'écoute mutuelle, à une attention à l'autre qui implique un engagement sans faille. L'Instant Donné a ainsi su s'imposer au fil des années comme une référence en matière de musique de chambre d'aujourd'hui. L'ensemble est installé à Montreuil (Seine-Saint-Denis) aux portes de Paris. Le répertoire s'étend de la fin du XIXe siècle à nos jours avec, suivant l'inspiration, des incursions vers les époques antérieures (baroque, classique, romantique). Toutefois, la programmation est principalement consacrée aux compositeurs d'aujourd'hui avec lesquels l'ensemble collabore étroitement (concerts monographiques consacrés à Frédéric Pattar, Stefano Gervasoni, Gérard Pesson, Johannes Schöllhorn, Clemens Gadensttter parmi d'autres...).