date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant NILSEN BJ



Jóhann JOHANNSSON & BJNILSEN 
'I Am Here'
LP
ASH INTERNATIONAL
Réf : Ash 11.1
13,00 €
Première collaboration entre Jóhann Jóhannsson & BJNilsen, 'I Am Here' se base sur la partition écrite pour le film du même nom, 'I Am Here' (2014), écrit et dirigé par Anders Morgenthaler. On ressent un mixage des deux mondes sonores des musiciens, l'immersion dans des matières étendues, des enregistrements de terrain retravaillés dans des trames envoutantes, une orchestration modale et mélancolique autant sous influence mystique que de grandes productions hollywoodiennes, des atmosphères un brin pompier et néo-classique certainement en soulignement du film que l'on ne connait pas. 'I Am Here' évoque des paysages beaux et froids, une immensité glaciale et mystérieuse dans un temps suspendu. Avec la participation de Hildur Gu nadóttir, violoncelle, Daniella Strasfogel, violon alto, Elfa Margrét Ingvadóttir et Gu mundur Vignir Karlsson, voix.
BJ NILSEN 
'The invisible city'
CD
TOUCH
Réf : TO:77
12,00 €
Né en 1975 et actif dans le domaine de la musique expérimentale depuis 20 ans environ, BJ Nilsen est une figure de ce que l'on nommera design sonore, avec un accent porté aux sons de la nature, et à la perception sonore du temps et de l'espace. Un travail parfois très plastique dans ses matières et textures, cinématographique dans ses atmosphéres, envoutant dans sa réception. Enregistré et mixé en 2008-2009, ce nouvel opus de BJ Nilsen joue d'une très large palette instrumentale. Masterisé par Denis Blackham.
BJ NILSEN 
'Massif Trophies'
LP
Editions MEGO
Réf : Emego 233
15,00 €
Artiste sonore collectant les sons du monde qu’il parcourt au même titre que Francisco Lopez, Tarab ou Eric La Casa par exemple, BJ Nilsen ne s’interdit pas non plus certains aplats électroniques et autres touches harmoniques issues de manipulations de ses enregistrements.
Pour “Massif Trophies”, il s’est consacré un mois de l’année 2015 à explorer le Gran Paradiso, un sommet des Alpes italiennes occidentales situé entre la province de la Vallée d’Aoste et la ville métropolitaine de Turin. Immensité d’un paysage augmentée de sa métamorphose électronique.
BJ NILSEN 
'Eye of the microphone'
CD
TOUCH
Réf : TO:95
14,00 €
L'artiste BJ Nilsen s'inspire des procédés psychogéographiques des situationnistes pour dériver dans la ville de Londres avec ses micros à la main. On pourrait dire aussi que l'esprit de Dziga Vertov n'est pas si loin dans l'art de ce micro-œil. Mais le résultat final est finalement assez surréaliste débordant du cadre documentaire ou purement phonographique pour avant tout privilégier une plongée dans le sonore.
BJ NILSEN & STILLUPPSTEYPA
Anla COURTIS 
'Golden circle afternoon'
LP
Editions MEGO
Réf : emego 192
15,00 €
D'un côté BJ Nilsen, qui travaille l'enregistrement et ses effets sur l'humain, avec Stilluppsteypa, des punks islandais amateurs de bricolages numériques, et de l'autre Anla Courtis, traveller argentin toujours inattendu et surprenant. Diverses rencontres et concerts ont donné une matière sonore que chacun a pu retravailler chez lui avec comme thématique principale, celle du voyage. Chaque face est une longue plongée dans l'imaginaire de ces musiciens autant marqués par le krautrock planant que l'écoute du quotidien.
BJ NILSEN & STILLUPPSTEYPA 
'Big shadow Montana'
LP
HELEN SCARSDALE
Réf : hms 020
15,00 € ^
BJ Nilsen et Stilluppsteypa reviennent après leur trilogie sur l'alcool sur le même label, et quelques autres productions chez Emego ou des excursions plus disco avec Evil Madness. Une musique très cinématographique dans sa forme et ses évocations, étendue et mystérieusement peuplé d'êtres invisibles, avec des accents germaniques d'une époque planante, une tendance au drone, aux filtres résonants et aux basses envoutantes. Et en cadeau un code pour télécharger la version nummérique.
BJ NILSEN & STILLUPPSTEYPA 
“Góða Nótt”
LP
Editions MEGO
Réf : emego 156
9,00 € ^
Retour de l'équipe nordique dans une longue et lente immersion sonore où les fields recordings du premier résonnent avec les horizontalités statiques et harmoniques des seconds. Les ruptures sont rares mais toujours là où il faut pour pimenter l'écoute.