date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant MAÏDA Clara



Clara MAÏDA 
'Anania Iniji'
CD
GMEM - Effects Input
Réf : GMEM EI 15
8,00 €
'Pour soprano, piano, percussion et électronique. D'après le poème Iniji d'Henri Michaux. Magie de ce texte énigmatique d'Henri Michaux où la parole se fait souffle, incantation. Le texte semble entouré d'un halo, d'une enveloppe immatérielle, espace rêvé (ou espace de passage entre la vie et la mort) où les limites du corps réel disparaissent, révélant un autre champ de conscience, hors temps, hors espace, hors matière.'
"Après des études universitaires (Licence de psychologie) et musicales (1er Prix de piano et de composition, CNR de Nice et de Marseille, Diplôme d'Etat de professeur de piano, Cefedem-Sud d'Aubagne), elle suit les master-classes de composition d'Helmut Lachemann, Philippe Manoury, Tristan Murail, Gérard Grisey et Marco Stroppa (cours au Centre Acanthes et au CNSMDP) ainsi que des cours d'électroacoustique et de musique classique d'Inde du Nord.Elle est l'invitée du DAAD de Berlin en 2007-08. Elle est en résidence au GMEM de Marseille (Centre National de Création Musicale) en 2009".
Clara MAÏDA 
'in corpore vili'
CD
ÉDITION RZ
Réf : RZ 10017
14,00 €
Clara Maïda vit à Paris et à Berlin. Elle s'est orientée vers la composition musicale après des études de psychologie et des études de musique aux CNR de Marseille et Nice et au Cefedem-Sud d'Aubagne. Elle a suivi les master classes et cours de composition d'Helmut Lachenmann, Philippe Manoury, Tristan Murail, Gérard Grisey, Marco Stroppa (Centre Acanthes et CNSMDP). 'In copore vili' est son deuxième disque après celui sorti chez le GMEM. Sa musique est marquée par la pensée électroacoustique et elle s'attache à traduire un parcours de l'imaginaire, à appréhender la lisière entre le conscient et l'inconscient d'où un temps et des espaces mouvants ou déformés, des masses et des tensions percutantes. 'Mutatis mutandis' (2008) pour douze cordes amplifiées par l'Ensemble Resonanz. 'Psyché-cité/transversales' (2005/6), cycle pour instruments et électronique par le Kammerensemble Neue Musik Berlin. 'who holds the strings' (2003) pour quatuor à cordes pour le Arditti String Quartet. 'Doppelklnger' (2008) pour piano préparé et amplifié solo par Heather O'Donnell.