date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant LUCIER Alvin



Alvin LUCIER 
'Music on a long thin wire'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1011
14,00 €
“Music on a Long Thin Wire” (1979): enregistrement des vibrations d’un long câble métallique excité par un aimant et un oscillateur. Musique minimale, conceptuelle, expérimentale qui accorde une grande importance à la physique du son et aux phénomènes acoustiques.
Alvin LUCIER 
'Panorama'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1012
14,00 €
'Wind Shadows' (1994) pour trombone et sons électroniques. 'Music for Piano with one or more Snare Drums' (1990) pour piano et caisses claires réparties dans la salle. 'Music for Piano with Amplified Sonorous Vessels' (1990) pour piano et objets amplifiés. 'Panorama' (1993) pour trombone et piano.
Alvin LUCIER 
'I am sitting in a room'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1013
14,00 €
Alvin Lucier lit un texte, l’enregistre, le rejoue dans le même lieu et le réenregistre ainsi 32 fois. L’acoustique du lieu transforme ce texte jusqu’à sa disparition. Une pièce historique (1970).
Alvin LUCIER 
'Crossings'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1018
14,00 €
Pièces pour instruments classiques (cordes et vents) et oscillateurs électroniques réalisées entre 1982 et 84.
Alvin LUCIER 
'Clocker'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1019
14,00 €
Par l'intermédiaire de capteurs installés sur son corps, un performeur controlle le tic-tac d'une horloge.
Alvin LUCIER 
'Theme'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 5011
14,00 € ^
Des pièces inédites des années 90. Music for piano with magnetic strings, Theme et Music for gamelan instruments, microphones, amplifiers and loudspeakers.
Alvin LUCIER 
'Still lives'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 5012
14,00 € ^
Trois pièces où Alvin Lucier travaille sur les rencontres fines et magiques des vibrations acoustiques (piano ou koto) et électroniques. 'Music for piano with slow sweep pure wave oscillators' (1992), 'On the carpet of leaves illuminated by the moon' (2000), 'Still lives' (1995).
Alvin LUCIER 
“Vespers and other early works”
CD
NEW WORLD RECORDS
Réf : NW 80604
13,00 € ^
“Vespers” (1969), où il est question de sonar définissant l’espace par l’envoi d’ondes sonores. “Chambers” (1968) travaille sur un collage d’espaces. “North American time capsule” (1967) est l’encodage électronique de voix destinés à des auditeurs qui ne nous connaissent pas. “(Middletown) Memory space” (1970) pour ensemble instrumental et sons environnementaux. “Elegy for Albert Anastasia” (1961-63) utilise des fréquences basses aux limites de l’audible.
Alvin LUCIER 
'Still and moving lines of silence in families of hyperbolas'
double CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 1015
26,00 € ^
'Still and moving lines' est un projet débuté en 1972. Douze pièces pour instruments acoustiques et oscillateurs électroniques, jeu de rencontre, de croisement et de battement entre les fréquences fixes et mobiles. Un émerveillement permanent. Réédition de deux vinyls sortis en 1983 +85, + matériel inédit.
Alvin LUCIER 
'Almost New York'
double CD
POGUS
Réf : Pogus 21057-2
18,50 € ^
"Twonings" (2006) avec Charles Curtis, violoncelle, et Joseph Kubera, piano. "Almost New York" (2001) avec Robert Dick, flûtes, et oscillateurs électroniques. "Broken Line" 2006) avec Robert Dick, flûte, Danny Tunick, vibraphone, et Joseph Kubera, piano. "Coda Variations" (2005) avec Robin Hayward, tuba. Le compositeur Alvin Lucier a toujours été intéressé par la rencontre de la vibration électronique avec celle de l'instrument acoustique pour en créer d'autres. Au fur et à mesure de son travail, il s'est intéressé à produire ces phénomènes de battements mais sans électronique seulement avec des instruments acoustiques accordés de manière particulière. On a ainsi des sensations de distortion ou de modulation en anneaux mais qui ne sont que des phénomènes acoustiques. Une nouvelle plongée dans l'œuvre géniale de ce grand explorateur sonore.
Alvin LUCIER 
'Orchestral works'
CD
NEW WORLD RECORDS
Réf : NW 80755
14,00 € ^
Des œuvres pour orchestre d'Alvin Lucier. 'Diamonds for 1, 2, or 3 orchestras' pour trois orchestres (1999), 'Slices' pour violoncelle et orchestre (2007), 'Exploration of the house' (2005) pour orchestre. Interprétées par le Janá ek Philharmonic Orchestra, sous la direction de Christian Arming, Petr Kotik, et Zsolt Nagy. Charles Curtis, violoncelle solo, et avec des membres du San Diego Symphony. 'Cela fait cinquante ans que le travail d'Alvin Lucier (né en 1931) a délimité un nouvel espace dans la musique nord-américaine. Héros pour trois générations d'expérimentateurs, Alvin Lucier continue de composer à un rythme soutenu, trouvant de nouvelles, surprenantes et radicales approches des mêmes préoccupations artistiques. Son sujet est l'être humain en tant qu'auditeur, et sa musique peut être comprise comme une enquête exhaustive et détaillée des complexités de l'acte d'écoutert. Les trois œuvres présentées sur cet album établissent trois points de vue sur l'orchestre, monument de la tradition du concert européen. Dans chaque pièce, nous pouvons percevoir des échos évidents de l'iconographie familière à l'orchestre et des associations avec le passé qui sont porteurs de significations complexes.' Puissant et monumental !
Alvin LUCIER 
'Ever Present'
CD
MODE
Réf : mode 178
15,00 € ^
Microtonalités, battements, mirages acoustiques, effet doppler, toujours et encore l'amour du minimalisme pour Alvin Lucier (né en 1931, voir catalogue). Cinq pièces inédites : 'Piper' (2000) pour cornemuse (Matt Welch). Réflexion du son et oscillations rythmiques. 'Fan' (2003) pour kotos (Miki Maruta, Ryuko Mizutani, Kayoko Nakagawa et Yoko Nishi). Un même ton, un même tempo, de longues séries de cordes pincées montent progressivement d'un à quatre demi-tons. '947' (2001) pour flûte (Jacqueline Martelle). Quatre tons purs accordés aux intervalles dans toutes leurs combinaisons et simultanément de longs sons tenus. 'Silver Streetcar for the Orchestra' (1988) pour triangle (Brian Johnson). Un titre emprunté à Luis Bunuel et une méthodique exploration de timbre. 'Ever Present' (2002) pour flûte, piano et saxophone alto (Drescher-Okabe-Armbruster Trio). Une commande du trio pour une performance à Fribourg le 21 juin 2002. Des motifs rythmiques à des vitesses déterminées par les rapports de hauteur, une pièce inspirée par la structure formelle du jardin de Robert Irwin au Centre Getty de Los Angeles.
Alvin LUCIER 
'Wind Shadow'
double CD
NEW WORLD RECORDS
Réf : NW 80628
28,00 € ^
Nouvelle livraison de compositions d'Alvin Lucier, avec toujours ce travail unique sur cette rencontre fragile et délicate entre l'acoustique et l'électronique. 'In Memoriam Stuart Marshall' (1993 - rev. 2003) pour clarinette basse et oscillateur, '40 Rooms' (1996) pour quintet et système de réverbération, 'In Memoriam Jon Higgins' (1984) pour clarinette et oscillateur, 'Letters' (1992) pour clarinette, violon, violoncelle et piano, 'Q' (1996) pour quintet et oscillateur, 'A Tribute to James Tenney' (1986) pour contrebasse et oscillateurs, 'Bar Lazy J' (2003) pour clarinette et trombone, 'Fideliotrio' (1987) pour alto, violoncelle et piano, 'Wind Shadows' (1994) pour trombone et oscillateur. Pièces interprétées par The Barton Workshop: John Anderson, clarinette. Frank Denyer, piano. James Fulkerson, trombone. Marieke Keser, violon. Judith van Swaay, violoncelle. Jos Tieman, contrebasse.
Alvin LUCIER 
'Two Circles'
CD
MODE
Réf : mode 295
16,00 € ^
Compositeur nord-américain né en 1931, le travail d’Alvin Lucier s’est toujours éloigné de la complexité contemporaine issue de Darmstadt pour se consacrer à l’étude de phénomènes sonores ou physiques dans une démarche parfois proche de celle d’un scientifique.
Ce CD propose différentes œuvres toutes interprétées par l’ensemble italien Alter Ego où il est question de micro-battements et de micro-tonalités, d’un sonore créé par la rencontre de fréquences !
“Two Circles” (2012) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, piano et oscillateurs. “Fideliotrio” (1986) pour alto, violoncelle et piano.
“Three Translations of the Works of Maurizio Mochetti” (2008) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano.
Plus le tube du compositeur, “I am Sitting in a Room” (1968) pour voix et enregistrement, interprété par lui-même en 2012. Un texte enregistré et un enregistrement réenregistré, etc, etc jusqu’à ce que la source disparaisse au profit de l’acoustique du lieu.
Le livret contient une interview de Lucier avec le flutiste Manuel Zurria et des notes de Riccardo Dillon Wanke et Alvin Lucier.
Alvin LUCIER 
'Sferics - Music for solo performer'
CD
LOVELY MUSIC
Réf : LCD 5013
14,00 € ^
'Sferics' (1981) ou la captation d'ondes radio naturelles dans la ionosphère. 'Music for solo performer' (1965. La version du CD date de 2007 et a été réalisée sous la direction de Ron Kuivila) ou la suramplification des ondes cérébrales pour jouer des instruments. Deux classiques du compositeur Alvin Lucier. Historique et incontournable. Initialement parues en LP sur le même label.
Alvin LUCIER 
'Reflections 1965 - 1994'
livre, 528 pages
MUSIK TEXTE
Réf : EMT 003
30,00 € ^
2005. Interviews, partitions, écrits sur la période 1965 - 1994. Seconde édition révisée, anglais - allemand.
Alvin LUCIER 
'Still and moving lines'
CD
POGUS
Réf : Pogus 21072
13,00 € ^
L'ensemble australien Decibel (Cat Hope (flûtes, orgue), Lindsay Vickery (saxophone, orgue, programmation MaxMSP), Stuart James (piano, orgue), Malcolm Riddoch (enregistrements, orgue) joue quatre pièces d'Alvin Lucier : 'Ever Present' (2002) pour flûte, saxophone et piano avec oscillateurs. 'Carbon copies' (1989) pour saxophone, piano, flûte et enregistrements, 'Hands' (1994) pour orgue et quatre interprètes, 'Shelter' (1967) pour une salle fermée, microcontacts et amplification. Les grand thèmes du compositeur Alvin Lucier tels que l'espace, les battements de fréquences, le pouvoir de l'amplification et de l'enregistrement, l'imitation à travers ces quatre pièces joliment interprétées. Un disque qui se présente dans une couverture papier qui s'ouvre en mini poster. Recommandé.
Alvin LUCIER 
'Dark matter'
LP
GOD RECORDS
Réf : GOD30
19,00 € ^
'Still and moving lines of silence in families of hyperbolas' (1984) pour flûte et oscillateurs. '13 degrees of darkness' (2013) pour deux flûtes ou flûte et flûte enregistrée. 'Double Himalaya' (2012) pour flûte et sons fixés.
Manuel Zurria et Erik Drescher, flûtes.
Un travail sur le battement obtenu par un accordage particulier des instruments, un choc de fréquences dans un bonheur du son !
Alvin LUCIER 
'Broken line'
CD
MODE
Réf : mode 281
17,50 € ^
Un autre excellent disque pour découvrir ou approfondir sa connaissance du travail d'Alvin Lucier. Unique et merveilleux. 'Carbon Copies' (1989) pour enregistrements (n'importe quel évènement intérieur ou extérieur) et instruments. Un travail basé sur la mémoire et l'imitation. 'Risonanza' (1982) pour objets résonants et électroniques. Où il s'agit de faire résonner des objets sélectionnés par un jeu de fréquences adaptées. 'Music for Pure Waves, Bass Drums and Acoustic Pendulums' (1980). Où l'instrument acoustique (ici quatre grosses caisses) est excité et joué par des impiulsions électroniques. 'Broken Line' (2006) pour flûte, piano et vibraphone. Alvin Lucier joue sur des moments de rencontre et de battements entre fréquences mais dans l'acoustique seule, sans apport d'électronique. Interprètes : Trio Nexus avec Erik Drescher, Sebastian Berweck, Martin Lorenz.
MAZE / Alvin LUCIER 
'(Amsterdam) Memory Space'
CD
UNSOUNDS
Réf : U 37
12,00 € ^
Maze avec Anne La Berge (flûte et électroniques), Dario Calderone (contrebasse), Gareth Davis (clarinette basse), Reinier Vanb Houdt (piano et électroniques), Wiek Hijmans (guitare), Yannis Kyriakides (ordinateur et électroniques). Une pièce de 1970 d'Alvin Lucier où il est demandé d'aller à l'extérieur, de sortir du studio, et d'enregistrer (mémoire ou support) une trace de cette situation. Puis de retour dans le calme du studio, d'essayer de reproduire ces situations.