date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant LA CASA Eric



Pascal BATTUS / Bertrand GAUGUET / Eric LA CASA 
'Chantier 1'
CD
ANOTHER TIMBRE
Réf : at55
12,00 €
Pascal Battus (surfaces et objets), Bertrand Gauguet (saxophones), Eric La Casa (microphones) . D'un côté deux pièces dans l'intimité du studio où l'idée est de jouer avec le souvenir d'un espace habité. De l'autre, quatre pièces improvisées dans un building en construction où les musiciens s'adaptent à la vie sonore des ouvriers qui eux-mêmes semblent leur répondre.
COOL QUARTET with Lina NYBERG featuring Eric LA CASA 
'Dancing in Tomelilla'
CD
HIBARI MUSIC
Réf : Hibari 20
10,50 €
Axel Dörner, trompette. Zoran Terzic, piano. Jan Roder, basse. Sven-Ake Johansson, batterie. Lina Nyberg, voix. Eric La Casa, enregistrement, mixage. Le Cool Quartet et son jazz stylé ici marqué par les comédies musicales nord-américaines des années 40 / 50 et enregistré en situation en septembre 2008 dans un hotel en Suède. En guest Lina Nyberg sur quelques morceaux et SURTOUT Eric La Casa qui signe l'enregistrement et réalise trois pièces où le micro fait autant la musique que le quartet. Excellent !
Jean-Luc GUIONNET / Éric LA CASA 
“Home: Handover”
4 CD
POTLATCH
Réf : P 314
30,00 €
“En 2010, Jean-Luc Guionnet et Éric La Casa furent invités par Arika pour réaliser au festival Uninstal de Glasgow (Écosse) une série d'enregistrements dans l'espace privé de quelques habitants de la ville.
En s'appuyant sur des règles précises, notamment le plan séquence comme méthode d'enregistrement, ces personnes devinrent les acteurs d'une histoire liée à leur vie quotidienne.
Le travail de Guionnet et La Casa consista à mettre en place une composition sous la forme d'une partition qui s'est déroulée en quatre étapes.
Étape 1 :  Écoute domestique / point de bascule (appartements 1, 2, 3 & 4). Chaque personne s'exprime à propos de sa musique favorite qu'elle écoute dans sa pièce préférée.
Étape2 : Dérive en public (performance publique des appartements 1, 2, 3 & 4). Au cours d'un concert (à Glasgow en 2010), cinq intervenants (deux locuteurs et trois musiciens) écoutent au casque les quatre enregistrements et réagissent en suivant un protocole strict. Les voix sont celles de : Aileen Campbell et Gaël Laveugle; les musiciens sont : Lucio Capece (sax), Neil Davidson (guitare) et Seijiro Murayama (percussion).
Étape 3 :  Maison. Dérive domestique (Performance domestique des appartements 1, 2, 3 & 4). Une écoute des quatre enregistrements a lieu chez un cinquième résident (musicien) qui donne ses commentaires et joue de son instrument.
Étape 4 : Studio.  Dérive de synthèse. Guionnet et La Casa superposent et mixent les trois phases de chaque appartement. Réalisé entre septembre 2013 et juillet 2014.” Notes du label 
Eric LA CASA
Slavek KWI 
'Fonderie Paccard'
CD
MUSIQUES INVENTIVES D'ANNECY
Réf : C&C mts 04
12,00 €
A partir de tournages sonores réalisés dans la fonderie de cloches Paccard, Eric La Casa et Slavel Kwi ont chacun composé différentes pièces, et une collaboration directe.
Eric LA CASA 
'Le temple de l'absurde'
CDR
COLLECTION MÉMOIRES
Réf : col 2000
10,00 €
Un portrait du peintre oniro-symboliste et poète symbolico-panassien Roger Lorance par Eric La Casa. Edition limitée à 100 exemplaires.
Éric LA CASA 
'Zone Sensible 2 / Dundee 2'
CD
ROOM 40
Réf : EDRM 421
12,00 € ^
Deux compositions de musique concrète d'Eric La Casa, présentées comme des projets spécifiques à des espaces publics. 'Zone sensible 2' (2007) explore le monde des abeilles en milieu urbain. Bourdons et vols planés assurés. 'Dundee 2' (2007) était une commande du festival Kill Your Timid Notion à Dundee (Écosse) pour un duo avec Ken Jacobs et sa lanterne magique. Une exploration de l'urbain dans ses parkings, centres commerciaux, transports, et aussi la vie de ses habitants. Plaisir du sonore et écoute captivante.
Eric LA CASA 
'Paris quotidien'
CD
SWARMING
Réf : swarming 006
14,00 € ^
“Durant deux années, j’ai écouté mon environnement proche et lointain, depuis le seuil de mon appartement. Paris Quotidien est le résultat de cette écoute prolongée : entre inventaire temporaire et documentaire musicale d’un milieu ordinaire.”
Extrait du livret :
“Habiter, en milieu ordinaire. A la différence d'une adresse virtuelle (courriel...), qu'est-ce qu'habiter ici, à cette adresse, dans cet immeuble, dit de mon existence, de ma vie, dans ce temps de l’écoute ?
Habiter à Paris, le récit d’un habitant. Lorsque qu’il s’agit d’aborder la question du son à/de Paris, les archives proposent généralement des séries de motifs qui représentent des typologies d’événements extrêmement stéréotypés : le métro, les cloches de Notre-Dame, la Place de l’Etoile, les garçons de café, etc. Comme beaucoup de parisiens, mon environnement quotidien ne fait l’objet d’aucune représentation, au sein de ces librairies sonores. Mon postulat est donc de sortir de ces constructions emblématiques, de ces lieux communs qui participent aux grands récits historiques de Paris. A partir uniquement de mon environnement immédiat, de faible valeur symbolique , mon projet est d’explorer ses sonorités, depuis les fenêtres de mon appartement : une sorte d’inventaire temporaire, extrêmement localisée, dont la mise en récit sédimente l’empreinte de mon écoute : celle d’un habitant.”
CD audio + livret de 60 pages, textes français / anglais + 52 photos.
Eric LA CASA 
'Air.Ratio'
CD
SWARMING
Réf : swarming 007
11,00 € ^
Initialement paru chez Sirr.ecords (Portugal) en 2006. Enregistré entre 2000 et 2003.
“Mon projet d’écoute de la ventilation mécanique, au sein des architectures contemporaines, est multiple : une étude sonore, une banque de sons, un catalogue d'ambiances, ou encore une composition musicale. Ce CD est volontairement un objet sans fonction précise. C’est justement ce qui m'intéresse : interroger l'écoute domestique.”
Éric LA CASA 
'W2 (1998-2008)'
double CD
HERBAL RECORDS
Réf : Herbal 1005-2
19,00 € ^
Un double CD qui regroupe sous deux thèmes principaux, l'eau et le vent, un ensemble de compositions initialement parues mais depuis longtemps épuisées. Et également plusieurs pièces inédites. Un travail qui s'étend de 1998 à 2008. Eric La Casa nous replonge dans 10 années de travail, d'inventaires sonores et de relation privilégiée à l'écoute. Une musique concrète qui prend l'environnement sonore comme source unique. Avec Les pierres du seuil, S'ombre, Spirale, Les oscillations, L'Inspir du rivage, Dans le feuillage du lointain, la clameur d'un bruissement, Quelque chose de cela, le désert, L'air au fond rouge, Les aubes sont navrantes.
Eric LA CASA 
'Soundtracks'
CD
HERBAL RECORDS
Réf : concrete 1502
14,00 € ^
Soundtracks mixé entre octobre 2014 et janvier 2015, regroupe trois compositions d’Eric La Casa réalisées pour des films.
“A grammar for listening 2” (2009) pour un film de Luke Fowler.
“A Hemero Phaestos 2” (2013) pour un film de Christian Jaccard.
“Polymères 2” (2012) pour un film de Marie-Christine Navarro.
Une musique concrète basée sur des enregistrements de terrain réorganisés, une source audible mais dépassée dans la poétique musicale et l’immensité de l’univers fabriqué.
Eric LA CASA & Cédric PEYRONNET 
'Zones portuaires'
double CD
HERBAL RECORDS
Réf : concrete 1304
23,00 € ^
Il s'agit d'enregistrement réalisés comme le titre l'indique en zones portuaires soit au Havre et à Liège. Chacun aborde cet environnement avec ses micros, son écoute et sa projection dans le musical. Ambiances industrielles, hangars résonants, ouvriers, mécaniques et machineries tout cela crée l'environnement de base capté pour ensuite être surtout filtré, réagencé et donc composé en une forme musicale. Chaque musicien a un CD.
Eric LA CASA & Cédric PEYRONNET 
'La Creuse'
CD
HERBAL RECORDS
Réf : creuse
13,00 € ^
Collaboration studio entre Eric La Casa et Cédric Peyronnet autour de l'environnement sonore des rivières Grande-Creuse et Petite-Creuse. Notre projet se définit par sa visée : à deux voix, représenter par le sonore un environnement déterminé Ð un triangle cartographique, au nord du département de la Creuse. Dans un premier temps, à partir de représentations cartographiques, nous opérons une dématérialisation pointilliste du territoire choisi, entre les rivières Petite Creuse et Grande Creuse. Dans un second temps, nous mettons la carte à l'épreuve du sonore, par un arpentage dans les sites sélectionnés. L'écoute de ces terrains nous conduit à une approche géophonique : chacun développant ses propres techniques d'auscultation, la richesse des données collectées nourrit notre recherche de territorialité (sonore). Notre but n'est pas de substituer le son à l'image, mais de faire apparaître un corps (sonore) à ce qui nous environne : une corporéité sonore du paysage. Sans participer à la fabrique de ce sentiment d'admiration propre à notre façon de voir, le sonore peut-il déjouer les a priori de notre sensibilité au paysage ? Dans un troisième temps, la banque de données créée donne lieu à un ensemble d'échanges/interactions pour parvenir à des variations formelles. Pour la composition musicale, l'une de ces formalisations possibles, nous optons pour le protocole suivant : chaque lieu choisi donne naissance à une interprétation musicale par un compositeur, à partir de sa propre banque sonore. Puis il l'envoie au second qui à partir de sa banque de sons personnels, interagit avec cette première interprétation. Il en redéfinit l'écoute et la composition tout en ajoutant ses sons. L'interprétation finale est donc tout autant le résultat de cette épaisseur de l'écoute conjointe sur le terrain que des conceptions musicales de chacun.
Éric LA CASA - Philip SAMARTZIS - Jean-Luc GUIONNET 
'Soleil d'artifice'
CD
SWARMING
Réf : swarming 001
12,00 € ^
Né en 2005 lors du festival australien Liquid Architecture, ce trio avec Jean-Luc Guionnet (saxophone alto), Eric La Casa (microphones, enregistrement, ordinateur) et Philip Samartzis (électroniques, enregistrement, ordinateur) explore la rencontre de l'enregistrement et de l'improvisation, du son fixé et du geste instrumental, de l'acoustique et de l'artifice, dans une architecture sonore à base d'enregistrements d'extérieurs, de souffle amplifié, de fréquences aiguisés dans une large échelle dynamique. Réjouira autant les amateurs de field recordings que d'électroacoustique improvisée ! Enregistré en juin 2007 à Paris. Mixé et masterisé à Melbourne en novembre 2007.
Eric LA CASA / Jean-Luc GUIONNET / Philip SAMARTZIS 
'Stray shafts of sunlight'
CD
SWARMING
Réf : swarming 004
12,00 € ^
Jean-Luc Guionnet, saxophone et micros. Eric La Casa, micros, enregistrements, ordinateur. Philip Samartzis, électroniques, enregistrements, ordinateur. Ce trio travaille sur la rencontre de la phonographie et de l'improvisation instrumentale. Les enregistrements de terrain fonctionnent comme des mises en espace ou des matières et le sax est avant tout un générateur audio. Ce disque est (re)fabriqué à partir de diverses sessions live réalisées en 2007 lors d'une tournée du trio en Europe. Recommandé !
Eric LA CASA / Taku UNAMI 
'Parazoan mapping'
CD
ERSTWHILE RECORDS
Réf : erstwhile 076
15,00 € ^
Eric La Casa et Taku Unami, deux phonographes adeptes des situations particulières, loin de toute notion documentaire ou réaliste, mais avant tout fascinés par l'évènement sonore, cette vibration de l'air qui vient battre notre oreille, sans pour autant nier la situation ou le contexte. Dans 'Parazoan mapping', ils organisent leurs tournages sonores en accentuant ce qui pourrait être un point d'écoute animal, toujours peu élevé, la tête dans les bouches d'aération De réelles compositions microphoniques !
Éric LA CASA-Jean-Luc GUIONNET 
'Inscape. Lille-Flandres'
CD
MONOTYPE RECORDS
Réf : mono019
12,00 € ^
Initialement des field recordings pour une installation conçue et réalisée pour un site spécifique, ici agencés pour un cd à apprécier lors d'une écoute domestique. Une première plage de calibrage sonore, ensuite une captation et mixage de l'espace intérieur et extérieur du site et de sa diversité sonore, suivis de différents mixs, puis un enregistrement de l'installation. Au final, la plénitude d'un art de l'écoute et de l'enregistrement, une poétique du sonore. Séduisant et généreux. Recommandé.
Éric LA CASA-Jean-Luc GUIONNET 
'Reflected waves (Ondes réfléchies)'
livre, 60 pages + DVD
PASSAGE D'ENCRES
Réf : 9782358551137
20,00 € ^
Édition bilingue (français / anglais), 21 x 25 cm (broché), 60 pages (ill.), DVD video 108'. Première publication en 2010 dans un tirage confidentiel de 100 copies. Cette publication rend compte, à travers un livre et un DVD, de la réalisation d'un projet de cartographie sonore de la ville de Melbourne par deux figures de la musique expérimentale contemporaine et des arts sonores. En 2005, Jean-Luc Guionnet et Eric La Casa sont invités par le festival Liquid Architecture de Melbourne à repenser les relations entre son et paysage en prenant pour sujet l'agglomération australienne. L'installation dévoilée à la West Space Gallery est le fruit d'un travail de recherche sonore et graphique basée sur l'étude des ondes réfléchies à travers des captations audio réalisées aux quatre points cardinaux de Melbourne ainsi qu'au sein du quartier d'affaires de la ville. Cette édition propose un retour sur le processus d'élaboration du projet ainsi qu'une analyse des protocoles d'enregistrements et de mixage des pistes sonores. ' Terme maritime : 'onde-marée, à caractère progressif, qui se propage dans un bassin local en sens inverse de l'onde directe', qui devient pour nous une façon d'aborder le problème des influences Ð celle indirecte des flux et des courants dans leurs rapports à un espace géographique local (Melbourne) ; celles directes et indirectes des flux dans l'apparition d'une forme de matière ou de pensée ; celles des flux sur la dérive des corps dans un territoire en mouvement, puis l'observation de tels phénomènes dans une ville, son centre, sa périphérie, ses limites Dès le départ, nous avons l'idée de ce titre : une façon de nous orienter parmi l'ensemble des possibles. ' Jean-Luc Guionnet et Eric La Casa.
Seijiro MURAYAMA / Eric LA CASA 
'Paris: public spaces'
CD
FTARRI
Réf : Ftarri-992
12,00 € ^
Seijiro Murayam et Eric La Casa explorent différents espaces publics parisiens avec chacun un enregistreur portable. Ils capturent l'empreinte sonore de ces espaces dans un même moment et ensuite montent les enregistrements. La voix de Seijiro Murayama - râle, sifflement, souffle ou chuchotement - vient aussi habiter ces captations. Un art de l'écoute publique.