date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant CHION Michel



Michel CHION 
'Gloria'
mini-CD
METAMKINE - Cinéma pour l'oreille
Réf : MKCD 015
3,00 €
Michel CHION 
'La musique concrète, art des sons fixés'
livre, 160 pages
ENTRE-DEUX-MÔMELUDIES ÉDITIONS
Réf : isbn 9782953247763
14,40 € indisponible
Nouveau tarif. Déstockage ! Réédition de ce fameux livre manifeste initialement publié par Metamkine en 1991 et depuis longtemps indisponible. 'Dans cet ouvrage, qui a introduit la notion de 'son fixé', je définis la musique concrète (terme inventé en 1948 par Pierre Schaeffer) non seulement comme une musique faite concrètement à même le son, sans passer par l'écriture, mais aussi comme une musique existant concrètement, comme objet sonore fixé sur tout support d'enregistrement, et n'existant que sous cette forme. Le texte de 1991 a été revu, réactualisé et augmenté, en particulier d'une annexe sur les 'techniques analogiques'.' Michel Chion. Une co-édition Entre-deux, Mômeludies et CFMI de Lyon.
Michel CHION 
'Musiques concrètes 1970-71'
CD
BROCOLI
Réf : Brocoli 016
15,00 €
Le label Brocoli nous fait découvrir les premières œuvres concrètes de Michel Chion (né en 1947). 'Blanche' (1971), 'L'oiseau en cage' (1971), 'Étude d'après Beethoven' (1971), toutes les trois réalisées dans les studios du GRM, 'Sonatine' (1970), 'Le ciel tremble' (1970), 'Habanera' (1970), 'Train de pianos' (1970) toutes les quatre réalisées avec ses moyens privés. Superbes découvertes où déjà se dessinent les caractéristiques de ce compositeur notamment son travail si spécifique sur le support, et son idée de mélodrame. Notes du label : 'Après le mélodrame 'Tu' (1977 / 1996) et la symphonie 'La vie en prose' (2006 / 2011), Brocoli est heureux de rassembler aujourd'hui sept pièces de jeunesse, dont six totalement inédites, de Michel Chion, avant son entrée en 1971 au Groupe de Recherches Musicales (GRM). Les sons et l'écriture si caractéristiques du compositeur y sont déjà présents : l'électronique abrasive et le caractère sacré de 'Blanche' (qui préfigurent le célèbre Requiem), le piano préparé de 'Sonatine' et 'Train de pianos', la danse dans 'Habanera' et 'L'oiseau en cage', et un premier mélodrame, 'Le ciel tremble'. L'écoute de ces musiques concrètes est indispensable à tous les amoureux du compositeur, du genre, et à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des musiques électroniques et expérimentales.'
Michel CHION 
'Musiques concrètes 1988-91'
CD
BROCOLI
Réf : Brocoli 019
15,00 €
Après Tu et Musiques Concrètes 1970-71, Brocoli continue son travail d’édition des œuvres inédites de Michel Chion et s’attarde cette fois sur la période de 1988 à 1991, avec les 10 études de musique concrète, une série de pièces d’intérieur obsessionnelles, où alternent le sec et le liquide ; les Variations, qui font voler en multiples éclats un thème de valse ; et enfin les Crayonnés Ferroviaires, pièce-manifeste, une ode au magnétophone et aux possibilités offertes par le micro et la bande magnétique.
Une musique expérimentale lumineuse, vivante et audacieuse.
Né en 1947, Michel Chion est écrivain, réalisateur de cinéma, chercheur, enseignant, critique et compositeur. Membre du Groupe de Recherches Musicales (GRM) de 1971 à 1976, il compose depuis les années 70 une œuvre riche et dense : mélodrames, recueils et suites de pièces brèves, recherches techniques et formelles ou musique religieuse. Michel Chion est aujourd’hui reconnu dans le monde entier comme l’un des compositeurs de musique concrète les plus influents.
Michel CHION 
'La vie en prose'
double CD
BROCOLI
Réf : Brocoli 009
20,00 €
Une symphonie concrète composée entre 2006 et 2011. Quatre parties : “Le chant des heures”, “Le souffle court”, “Dans la chambre”, “Salut au jour”.
“Première œuvre entièrement composée dans les années 2000 du compositeur, réalisateur, écrivain, chercheur et essayiste Michel Chion, La vie en prose réalise, avec les moyens de la musique concrète, un de ses rêves d’enfant : composer, en quatre mouvements fortement contrastés, une symphonie de l’énergie.Pas de narration pour cette symphonie d’1h 30 environ – mais une troupe de personnages et de thèmes vocaux, instrumentaux, sonores, qui d’un mouvement à l’autre circulent, surgissent, s’absentent, reviennent, s’épanouissent ou s’étiolent, et pour finir se perdent dans la fresque du temps. Cette œuvre mélange des sources sonores analogiques et numériques patiemment collectés pendant plus de 40 ans par l’artiste.”
Michel CHION 
'La tentation de saint-Antoine'
double CD
NUUN - CONCRÈTE
Réf : nuun 007
20,00 € ^
Série Musique Concrète dirigée par Lionel Marchetti. Mélodrame en un prologue et neuf tableaux. Livret : M.C. d'après Gustave Flaubert, William Blake et les Évangiles (trad. Gérard Séverin). Interprètes : Pierre Schaeffer (Antoine), Michèle Bokanowski Ennoïa, la Narratrice), Art Leroi-Bibbs (Le Prêcheur), Korinna Rahls-Frisius (La Reine de Saba), Michel Chion (L'Annonciateur). Création et réalisation sonore : M.C., dans les studios 116-A et 116-C de l'Ina GRM, de 1981 à 1984; prise de son des voix : Madeleine Sola. 'La Tentation est l'un des cinq mélodrames concrets que j'ai composés à ce jour, les autres étant Le Prisonnier du son, Diktat, Tu, et L'Isle sonante. Le texte de Flaubert - une pièce de théâtre à lire, comme on en écrivait à l'époque - est présent par des extraits délimités, recomposés et illustrés librement selon un scénario nouveau, comme les paroles d'un livret d'opéra - un opéra non pas parlé', comme on dit, mais déclamé, susurré, psalmodié, murmuré, etc. suivant tous les registres que permet la voix. Ici, celle de Pierre Schaeffer, auquel je n'avais pas pensé tout de suite en travaillant sur ce projet, et dont le nom s'est imposé ensuite comme une évidence. Dans mon adaptation, les tentations qu'Antoine affronte sont les formes diverses d'une tentation unique : celle de la vie, dangereuse à vivre. La dernière phrase que j'ai prise au milieu du texte flaubertien pour la mettre à la fin: 'Qu'est-ce donc ? Je croyais avoir éteint le feu', est le symbole du désir éternel, un désir malheureusement, pour les humains que nous sommes, encore englué dans le besoin. Un tel héros est, selon l'esprit du temps actuel, facile à condamner, mais que celui qui n'a jamais résisté à l'appel de la vie lui jette la première pierre' Michel Chion, novembre 2010.
Michel CHION 
'La messe de terre'
DVD
MOTUS - POUR VOIR
Réf : M 614001
23,00 € ^
Une liturgie audio-logo-visuelle en deux parties, créée le 28 août 1996 au Festival d'Art vidéo de Locarno; édition DVD dédiée à Jean-Patrick Lebel. Sous titrage anglais disponible. En complément de programme, 'La Messe de terre illustrée' filmé par Jérome Bloch où Michel Chion nous parle de la forme de son œuvre. 'Fresque figurative mais non narrative, La Messe de Terre superpose sans les fondre le monde quotidien, notre 'ici-bas', celui d'une terre sillonnée ou criblée par l'eau, et le texte latin de la messe catholique. Ce texte, psalmodié ou crié, est rendu compréhensible par des sous-titres français (incrustés) et anglais (en option). Le tout déroule un rituel dont toute iconographie religieuse est exclue; s'il y a des objets-symboles, ils sont abstraits (un cube dessiné) ou triviaux (des objets sur une corde à linge). Deux emprunts à Goethe et Schubert, dans la seconde partie, ouvrent une parenthèse cosmique et panthéiste que la suite referme. Le héros collectif de cette Messe est l'humanité non-héroïque, que celle-ci soit vue en cortège, parcourant les rues, buvant à une terrasse ou dans la joie d'une fête, et dont on entend le chant et la plainte. Pour mieux s'engager dans ce long parcours, commencé dans les cahots et les interruptions et faisant graduellement place à de longues coulées, il est suggéré de visionner le supplément, qui explique la forme générale de l'œuvre.' M.C., 17/02/2014 .
On notera que l'on retrouve dans 'La messe de terre', deux pièces éditées chez Metamkine, 'Credo mambo' et 'Gloria'.
Michel CHION / Lionel MARCHETTI / Jérôme NOETINGER 
'Filarium'
double CD
VAND'ŒUVRE
Réf : VDO 1544
22,00 € ^
En 1998, le CCAM de Vandœuvre passait commande à Michel Chion, Lionel Marchetti et Jérôme Noetinger pour réaliser une musique concrète à trois. Il en résulta Les 120 jours, une fresque pour laquelle les compositeurs s'étaient échangé une masse de sons d'origines multiples, que chacun avait travaillés, transformés, recomposés avec son style propre.
Pour cette nouvelle création (2014-2015), le travail s'est réalisé en deux étapes. Lors de séances de tournages sonores au CFMI de Lyon, les trois musiciens ont librement improvisé pour fabriquer des matières et des séquences. Puis, à partir de ce grand réservoir de sons, ils ont composé six pièces de musique concrète : une chacun, dans l'isolement de leurs studios personnels, et trois organisées selon certaines règles de hasard fixées en trio pour créer une enfilade de courts moments.
La grande forme de Filarium est à apprécier comme un vivarium où cohabitent tant des êtres sonores d'espèces différentes - appartenant à des lignées et autres embranchements aux frontières poreuses, réels ou imaginaires - que des matériaux et des poétiques ouverts, antagonistes voire dissidents, mais en tout cas associés, ici, en une étrangeté assumée.