date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant BOKANOWSKI Michèle



Michèle BOKANOWSKI 
'L'ange'
CD
TRACE
Réf : Trace 017
13,00 €
Musique (1976-79) du film de Patrick Bokanowski, "L'Ange", sorti en 1982. Autour d'un trio à cordes, un travail sur des boucles, de la réinjection et une mise en scène du montage, pour une musique concrète qui existe en dehors de tout support visuel. Une inquiétante atmosphère qui ne dit pas son nom. Tout comme le film peut donner différents points de vue d'une même scène et développer des styles d'images, la musique accentue différentes zones d'écoute d'une même séquence et le grain du son.
Michèle BOKANOWSKI 
'L'étoile Absinthe-Chant d'ombre'
CD
OPTICAL SOUND
Réf : OS 055
12,00 €
Michèle Bokanowski est compositrice de musique électroacoustique résidante à Paris, France. Après une formation classique en harmonie, elle rencontre Michel Puig, élève de René Leibowitz, qui lui enseigne l'écriture et l'analyse d'après le Traité de Schönberg. En septembre 1970 elle débute un stage de deux ans au Service de la Recherche de l'ORTF sous la direction de Pierre Schaeffer. Parallèlement elle participe à un groupe de recherche sur la synthèse du son, étudie l'informatique musicale à la Faculté de Vincennes et la musique électronique avec Éliane Radigue. Entre 1972 et 1984, elle compose essentiellement pour le concert - Korè, Pour un pianiste, Trois chambres d'inquiétude, Tabou - et le cinéma - musique des courts métrages de Patrick Bokanowski et de son long métrage L'Ange. Depuis 1985, elle a composé également pour la télévision, pour le théâtre - avec Catherine Dasté - et pour la danse - avec les chorégraphes Hideyuki Yano, Marceline Lartigue et Bernardo Montet. Ce CD propose deux pièces : 'L'étoile Absinthe' (1999-2000), initialement éditée par Metamkine dans la collection Cinéma pour l'oreille 2002 (référence MKCD031) ; et, inédite, 'Chant d'ombre' (2004). Dédiée à Eliane Radigue. Mastering : Lionel Risler. Digipack. Recommandé.
Michèle BOKANOWSKI 
CD
TRACE
Réf : Trace 028
13,00 €
'Trois Chambres d'Inquiétude' (1975-1976). 'Tabou' (1983-1984). 'Phone Variations' (1986-1988). 'Après 'L'Ange' en 2003 et 'Pour un Pianiste' en 2005, TraceLabel continue son exploration des musiques de Michèle Bokanowski avec ce nouveau disque regroupant trois pièces composées entre 1975 et 1988. Si les deux premières ont déjà fait l'objet d'une édition discographique, la dernière, 'Phone Variations', est restée à ce jour inédite. Nous retrouvons dans ce disque ce qui fait la marque du travail de Michèle Bokanowski : sons concrets, mécanismes obsessionnels, prise en compte de l'espace, mise en évidence du support par une scénarisation des coupes de montage, primauté à l'expressivité... Avec 'Trois Chambres d'Inquiétude' (1975-1976), les matériaux sonores minimalistes (rire d'enfant, jouets, voix de femme, respirations, machineries diverses en boucles) se mettent au service d'une dimension narrative diffuse. La référence au titre d'une série de gravures de l'artiste danois Lars Bo confirme cette piste illustrative. De son côté, 'Tabou' (1983-1984) nous apparaît plus directement musical, l'espace et l'énergie s'y déploient dans un développement subtil et savant. Cette pièce, utilisée par plusieurs chorégraphes (comme Hideyuki Yano en 1985 et Marceline Lartigue en 1993), ouvrira les portes du monde de la danse à Michèle Bokanowski. Enfin avec 'Phone Variations' (1986-1988), les messages vocaux et les musiques d'emprunt des répondeurs téléphoniques élargissent de manière significative la matière sonore de la compositrice et permettent, dans une démarche proche du found footage, un éclairage de la dimension domestique et intime de ces messages par leur mise en scène dans l'espace musical public. L'ensemble du disque donne à la notion de 'musique sur support' toute sa dimension. En effet, la musique de Michèle Bokanowski met en œuvre une esthétique de l'analogique et de la bande magnétique, rappelant l'existence d'une musique électroacoustique d'avant le règne hégémonique du numérique et de l'ordinateur.' notes de pochette d'Hervé Zénouda
Michèle BOKANOWSKI 
'Pour un pianiste'
maxi-CD
TRACE
Réf : Trace 021
8,00 €
'Pour un pianiste' (1973-74) avec Gérard Frémy (piano et piano préparé). Musique électroacoustique réalisée dans le studio du compositeur et dans les studios de Bourges. Création le 28 mai 1974 à la maison de la Culture de Bourges lors du 4 Festival International de Musique Expérimentale. 'Cette pièce m'a été commandée par Gérard Frémy. J'ai d'abord écrit la partition des différents thèmes, motifs et cellules rythmiques. Joués au piano et au piano préparé par Gérard Frémy, ils m'ont fourni le matériau qui m'a permis de réaliser la bande magnétique. A l'exception du cluster de clavecin qui ouvre la pièce, tous les sons utilisés sont issus du piano. Il existe une autre version de cette œuvre, uniquement destinée au concert, dans laquelle une partition pour piano en direct se superpose à la bande magnétique. Pour un pianiste est dédié à Gérard Frémy'. M.B.
Michèle BOKANOWSKI 
'Cirque / Enfance'
CD
MOTUS - ACOUSMA
Réf : M 314017
12,00 €
Voici deux pièces de Michèle Bokanowski réunies sur un même disque ce qui fait sens car elles ont toutes les deux un rapport à l'enfance et à la féérie. Et toujours cet art de la boucle.
'Cirque' (1994). Musique concrète réalisée dans les studios de Kira BM Films et des Musiques de la Boulangère. Accordéon : Jean-Louis Matinier. Création le 23 mai 1994 dans les usines de la Socar à Crest (Drôme) lors du premier festival Futura. Première édition : Empreintes Digitales (Canada) 1995.
"Étonnant parcours de Vie auquel nous invite Michèle Bokanowski sur la piste de Cirque. Galop du temps, tourne, tourne et disparaît dans les coulisses du réel, seule apparente ouverture du cercle tracé, genèse. Enfance emportée dans la clameur et les rires d'une entêtante ivresse de vie, suspendue au fil de sa dérisoire précarité. En filigrane apparaît, obsédant, ricanant dans sa toute puissance, le destin, toujours proche du drame. Ephémère victoire. En son cœur naît la subtile palpitation du chant de l'âme révélé dans son harmonie délicate glorieusement affirmée. Dichotomie scintillante, crépitante en éclats irisés, fusionnant dans la fatale course jusqu'en son ultime résolution : Chœur dans lequel tout se fond, se confond, devient jeu-miroir de l'illusion, essence de vie, gravité de l'être, à jamais retrouvés dans l'unicité primordiale, reflétée dans le galop du temps. Magie de l'enfance toujours présente au cœur de l'homme au-delà même de son abrupte fin. À Michèle Bokanowski pour Cirque." Éliane Radigue
'Enfance' (2011). Musique concrète réalisée dans le studio de Kira BM Films. Voix : Bilal et Suleyman Bokanowski. Piano et synthétiseur : Michèle Bokanowski. Création le 1er avril 2012 à Paris au Centquatre lors du festival Présences électronique de l'Ina GRM