date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant BATTUS Pascal



Pascal BATTUS 
'Simbol / L'unique trait d'pinceau'
double CD
HERBAL RECORDS
Réf : Herbal 1102-2
17,00 €
Un double CD pour documenter le travail de ce musicien hors-normes, compagnon de route de Jean-Luc Guionnet, Eric Cordier, Thierry Madiot, Christophe Cardoen, Michael Johnsen ou Seijiro Murayama entre autres. Le premier disque explore le monde de la cymbale et donne à entendre un monde sonore aride, puissant, monochrome et inquiétant. Ça sonne parfois comme de la pure harsh noise ! Le second CD met en branle une large panoplie d'outils que l'on retrouve sur la table de Pascal Battus lors de ses concerts, micro de guitare, pièces de métal, walkman, micro-contact, etc. C'est l'idée de partager un processus de hasard dans l'improvisation, de quitter les questions de formes pour se consacrer aux sons. Véritablement radical. Recommandé !
Pascal BATTUS 
'Désincantation indécantation'
CDR
CATHNOR RECORDINGS
Réf : Cath 018
9,50 €
Pascal Battus et ses surfaces en rotation ou un véritable art du bruit !
Pascal BATTUS / Bertrand GAUGUET / Eric LA CASA 
'Chantier 1'
CD
ANOTHER TIMBRE
Réf : at55
12,00 €
Pascal Battus (surfaces et objets), Bertrand Gauguet (saxophones), Eric La Casa (microphones) . D'un côté deux pièces dans l'intimité du studio où l'idée est de jouer avec le souvenir d'un espace habité. De l'autre, quatre pièces improvisées dans un building en construction où les musiciens s'adaptent à la vie sonore des ouvriers qui eux-mêmes semblent leur répondre.
Pascal BATTUS / Christine SEHNAOUI ABDELNOUR 
'Ichnites'
CD
POTLATCH
Réf : P 110
15,00 €
Pascal Battus : surfaces rotatives. Christine Sehnaoui Abdelnour : saxophone alto. Enregistré par Etienne Foyer le 26 mai 2009. En quelques années, Christine Sehnaoui Abdelnour est passée maître dans l'art de créer au saxophone alto un univers très personnel, ouvert à la microtonalité et aux techniques contemporaines. Elle a su rapidement développer un langage original qui, loin de tout effet narratif, se caractérise par l'attirance vers les sonorités souvent proches de la musique électroacoustique. Elle aborde le son comme une matière malléable, riche en textures concrètes qui mêlent souffle, silence et de nombreuses distorsions acoustiques. Pascal Battus poursuit le détournement d'objets du quotidien comme par exemple avec ces surfaces rotatives qu'il approche non comme un instrument prédéfini mais plutôt comme une chaîne opératoire variable composée de trois éléments plus ou moins différenciés. Les excitateurs, généralement issus des mécanismes de vieux Walkmans et constitués de différents petits plateaux mis en mouvement par des moteurs électriques sur lesquels viennent réagir vibrateurs et résonateurs tels que feuilles de papier, carton, plastique, métal, bois, fragments de polystyrène, gobelets, tiges et cymbales.
Pascal BATTUS / Dafne VICENTE-SANDOVAL 
double CD
POTLATCH
Réf : P 116
18,00 €
Pascal Battus : surfaces rotatives, polystyrène, papier, plastique… + microphones. Dafne Vicente-Sandoval : basson + microphones et table de mixage.
Superbe fusion de matières et de tensions issues d’une instrumentation incongrue mais fruit d’un long travail et d’une pratique régulière. Une approche très concrète de l’instrument, du dispositif et de la création sonore.
Notes du label : “Dans ce duo, Pascal Battus et Dafne Vicente-Sandoval explorent les territoires de rapprochement sonore au moyen d’instrumentations pourtant fort éloignées : les divers sons issus de frottements d’objets variés sur les plateaux tournants de mini-cassettes démontés viennent se mêler aux longs sons tenus du basson. Dans le premier CD les instruments sont amplifiés à l’aide de simples petits micros placés à leur proximité. Dans le second, ils sont joués de manière acoustique. Enregistré en mars 20015 dans les studios de La Muse en Circuit. Mastering par Patrick Muller.”
Pascal BATTUS / Lionel MARCHETTI / Emmanuel PETIT 
'La vie dans les bois'
CD
HERBAL RECORDS
Réf : Herbal 1201
14,00 € ^
Pascal Battus : guitare électrique. Lionel Marchetti : micro et haut-parleurs. Emmanuel Petit : guitare électrique. Nous sommes dans la forêt en juillet 2003 pendant une performance butô de Yoko Higashi. Un excellent exemple d'une reconstruction en strudio à partir d'une action improvisée. Un vrai faux aux multiples couleurs et alliages sonores.