date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
28 novembre 2017

 
Articles concernant TOEPLITZ



AKERLUND / TOEPLITZ 
'Inert/e'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 08
14,00 €
Lars Akerlund : électroniques. Kasper T. Toeplitz : basse & électroniques. Le premier est suédois et plus ou moins lié au label Fireworks. Le second franco-polonais fortement lié au label Recordings of Sleaze Art. Les deux ont eu un parcours instrumental plus classique (on s'entends) avant de se pencher sur l'ordinateur comme instrument ou générateur de sons (et pas simple lecteur de fichiers audios). Ils ont aussi chacun croisé la route de pointures sonores telles que Dror Feiler ou Zbigniew Karkowski. Ensemble, ils ont travaillé au GRM en 2013 pour ces deux longues plages qui étudient vitesse et masse : quelle énergie ou quelle force faut-il développer pour déplacer ou modifier le mouvement d'une masse selon sa taille ? Une sensation d'inertie qui cache une énergie surpuissante !
Kasper T TOEPLITZ 
'Capture'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 02
14,00 €
'C'est la partition musicale, écrite de façon extrêmement précise, largement micro-tonale puisque précise au hertz prés, qui a généré la chorégraphie de Capture - et c'est la captation, par des web-cams, des mouvements d'une infinitésimale lenteur des trois danseuses-musiciennes qui, semblant figer leur corps dans d'étranges positions, leur permet de générer la musique en direct - une longue ascension électronique, remplissant l'air de mouvements d'électricité, d'oscillations, d'une polyphonie de drones dont la source unique est pourtant un simple générateur de bruit blanc. Cette captation-capture de la double interprétation du chorégraphique et du sonore permet également de mixer les images vidéo projetées derrière les trois danseuses, d'après un synopsis préexistant qui s'adapte au fur et à mesure à l'écoulement temporel de chaque mouvement et de chaque suspension, de chaque interprétation; une construction de parasites et d'éclats de vidéo d'une frénésie stagnante, qui se mue en de fugitives apparitions fantomatiques. Paradoxalement cette Capture du mouvement, mouvement qui est le seul générateur de l'audible comme du visible, seule cause du flux d'avancement dans le temps, est devenue capture de l'immobile, du presque rien, de l'imperceptible - déclenchant et contrôlant pourtant une sculpture de bruits.'
Version CD audio (en attendant la version DVD ?).
Kasper T. Toeplitz: conception, composition. Dominik Barbier: vidéo. Carole Garriga, Myriam Gourfink, Cindy Van Acker: danse, musique. Silvère, coordination technique.
Kasper T. TOEPLITZ 
'Gris'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 10
14,00 €
Philippe Foch joue du lithophone (des pierres !), Kasper T. Toeplitz joue de l’électronique et de la basse, et signe également la composition.
Gris est un flux marqué par l’immobilité et le contraste dynamique entre un bloc compact et mouvant issu d’une technologie actuelle et le détail rocailleux de textures ancestrales.

“GRIS c’est la rencontre. Rencontre entre les pierres, brutes, frappées ou frottées l’une contre l’autre, cet instrument avant les instruments – le lithophone -, avant toute idée de note ou d’harmonie, presque avant l’articulation, juste la poussière et l’énergie, le choc de la frappe et l’électronique, la synthèse en temps réel, des sons très bruités, ou juste des couleurs de bruit, des textures électroniques en déséquilibre constant, en perturbation permanente pourrait-on dire. Et puis la basse qui ne viendra qu’à la fin, dans la résonance quasi-infinie de cette rencontre. Rencontre avec le mouvement quasi-immobile également, puisque la pièce a été jouée – en direct, par les deux musiciens, Philippe Foch pour le lithophone, Kasper T. Toeplitz pour l’électronique live et la basse (ainsi que la composition) – pour la chorégraphie du même nom de Myriam Gourfink.
Gris c’est la poussière, celle des grosses pierres et celle des sons électroniques en instabilité, poussières de leur interactions, un pont entre la musique d’avant les notes et celle d’après.”
Kasper T. TOEPLITZ 
'DATA_Noise'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 11
14,00 €
DATA_Noise : un projet de Kasper T. Toeplitz (concept, composition & programmation) en collaboration avec Myriam Gourfink (danse).
DATA_Noise : une longue construction électronique, une architecture de bruits et de textures de plus de 50 minutes, jouée ”live” et entièrement synthétisée en temps-réel par Kasper T. Toeplitz.  Cette volonté de réellement tout jouer dans le moment, en une vaste polyphonie constituée de diverses couches de matières évoluant à des vitesses différentes, crée à chaque interprétation de la composition, des miroitements et des micro-évènements légérement très légérement autres, des variations du même. L’interprétation live est encore accentuée par la présence d’une seconde musicienne, en fait une danseuse, Myriam Gourfink, dont les mouvements microscopiques tels que perçus par des capteurs, parasitent les machines créant le son, leur ajoutant une sorte d’infime instabilité, ou une autre parcelle de vie, de réel, dans le flot puissant, grondant, de la musique, le gigantesque éboulis de sons jusqu’au repos dans le bleu.
Kasper T. TOEPLITZ 
'Amas'
CD
POGUS
Réf : Pogus 21086
14,00 €
Une composition faite d'un seul long et lent mouvement comme souvent chez Kasper Toeplitz. Une vague électronique qui grossit, s'autoalimente tel un organisme vivant multiplié des milliers de fois au microscope, avant de disparaître. Une multitude de détails dans une prodondeur infinie où l'expérience du sonore et sa traversée physique prennent le dessus sur la forme.
Kasper T. TOEPLITZ 
'Almasty'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 09
14,00 € ^
Nouveau solo de basse pour Kasper T. Toeplitz qui surprend par sa retenue. On est toujours dans un son abrasif avec une accumulation stratifiée mais la pression laisse respirer et surligne les détails. Loin de toute douceur “dronique”, c’est plus un chant électrique qui s’ouvre à nous. Il nous semble percevoir de-ci de-là la voix de machines orphelines enfouies dans des sinuosités abruptes. En soixante minutes, on traverse un espace temps rendu élastique et l’on passe derrière la membrane du haut-parleur.
Et si “Almasty” était lié aux ondes gravitationnelles ?
Recommandé.

“Si on s'en tient à une explication purement formelle, ALMASTY est une composition pour basse solo – basse électrique, donc avec quelques machines électriques/électroniques qui entourent l'instrument à cordes, qui altèrent ses résonnances, mais pas plus qu'il est d'usage de nos jours autour de n'importe quel instrument électrique. Et ALMASTY est également un solo en tant que c'est enregistré et présenté tel que ça a été joué, un soir de novembre 2015 à Bagnolet (même si ce n'était pas la première fois que la pièce était jouée) : pas de superpositions ou re-recording, pas de sons échantillonés puis replacés dans le mix, pas de travail de composition en studio excepté celui de réduire les 4 pistes originelles en stéréo – la composition est prévue pour être jouée sur 4 haut-parleurs, disposés en arc de cercle face au public.
Mais évidemment tout cela n'a aucune importance, il ne s'agit pas du solo sur un instrument qui chercherait à mettre en avant une supposée virtuosité, pas plus que de l'introspection du musicien, face à lui-même ; ALMASTY est une composition de pensée électronique, qui se trouve être jouée à la basse parce que c'est comme ça, parce que le compositeur qui se trouve également être l'interprète a du plaisir, ou peut-être une familiarité venue des années passées avec l'instrument, à jouer de sa basse. Pour le reste c'est une architecture d'environ une heure, des amas – des couches - de sons, bruits, textures, une attentions aux poussières ou éclats, allant de l'infime à la respiration de la machine, d'une présence jamais révélée – Almasty. Et la couverture, une peinture de Daria Gabriel, présente une même densité de texture.” KT T
Kasper T. TOEPLITZ 
'Inoculate ?'
CD
LA MUSE EN CIRCUIT
Réf : ALM 003
13,00 € ^
Pour trio à vent, live-electronics et data-noise. Kasper Toeplitz, conception, composition et programmation informatique, live-electronics. Myriam Gourfink, chorégraphie. Déborah Lary, danse et data-noise. Trio Journal Intilme (Sylvain Bardiau, trompette. Frédéric Gastrd, saxophones basse et soprano. Matthias Mahler, trombone). 'Instabilité entre son et silence, entre stagnation et pression de l'air ; ou encore fantômes digitaux, rémanences de ce qui n'a pas eu lieu - et l'électronique live qui sculpte cette matière. Instruments démultipliés à l'excès ou au contraire réduits au souffle le plus ténu, distordus et parasités par eux-mêmes autant que par la grouillante immobilité de la danseuse, corps à entendre. Une lenteur toujours en déséquilibre aux brusques accélérations, un statisme rempli d'électricité, un mur de son.'
Kasper T. TOEPLITZ 
'Fluster'
CD
BOCIAN RECORDS
Réf : BC KTZK
10,00 € ^
Composition pour basse électrique solo, écrite par Zbigniew Karkowski en 2010 et jouée par Kasper T. Toeplitz. Enregistré en 2015. Fluster, c'est une heure de démesure et de jusqu'au-boutisme non seulement en ce qui concerne la basse électrique mais - surtout - la composition musicale : trois parties enchainées, trois block compacts joués d'une traite entre le sub-grave, le mur de bruit et le suraigu - une fenêtre sonore sur l'énergie pure. Fluster est une commande du GRM. Coproduction Bocian et Sleaze art. Pochette réalisée par Atsuko Nojiri.
Kasper T. TOEPLITZ & Anna ZARADNY 
'Stacja nigdy w zyciu'
LP
AUSSENRAUM
Réf : ARLP005
12,00 € ^
Anna Zaradny au saxophone et ordinateur. Kasper T. Toeplitz à la basse électrique et ordinateur. Deux vagues de sons constituées de textures incroyables pour une architecture en devenir permanent. 300 copies sur un vinyl de 180 grammes.
Kasper T. TOEPLITZ & Julien OTTAVI 
'Blast of silence'
LP
BOCIAN RECORDS
Réf : BCKTO
16,00 € ^
Julien Ottavi, voix, crotales, ordinateur. Kasper T. Toeplitz, basse, ordinateur. Un maelstrom commun de tornades électriques maitrisées mais toujours au bord de l'éclatement. Un grondement continu où le cri et le geste percussif créent de véritables déflagrations. Et le tout dans un mastering qui n'éxagère pas la dynamique générale.
Kasper T. TOEPLITZ & Z'EV 
'Fleur de peau'
CDR
AGXIVATEIN
Réf : agx 7
10,00 € ^
Z'Ev aux percussions et Kasper T. Toeplitz à la basse + ordinateur. Un duo enregistré à Paris en janvier 2010. Lenteur d'une descente sombre et dépressive, organique et méditative. 150 exemplaires.
Kasper T. TOEPLITZ & Zbigniew KARKOWSKI 
'Le dépeupleur ZKT'
CD
RECORDINGS OF SLEAZE ART
Réf : rosa 03
13,00 € ^
Kasper T. Toeplitz et Zbigniew Karkowski à l'électronique hard-core, l'ordinateur pour instrument. Une ample composition qui allie finesse et puissance et ces messieurs revendiquent ici Xenakis pour influence. Et 'Le dépeupleur' est un ouvrage de Samuel Beckett.
TOEPLITZ / COGNARD / BERROCAL 
'disséminés çà & là'
LP
BLOC THYRISTORS
Réf : vinyle 0190
17,00 € ^
Kasper T. Toeplitz, basse & électroniques, Jac Berrocal, trompette et voix, Jean-Noël Cognard, batterie & objets. Concert d'un trio inédit organisé par L'Atelier(s) à Evreux en juin 2014.
Une trompette saccadée dans la réverbération, une basse épaisse dans un continuum aux accents rocks, une batterie liant les deux, épileptique et légère à la fois. Et encore et toujours ce 'Rock'n Roll Station' dont Berrocal ne se délivrera plus.
'Trois univers sonore radicaux qui nous entrainent vers une liberté au centre des improvisations. Une rencontre inattendue et surprenante avec un sens de l'énergie et de la puissance partagé. Le trio dégage une osmose fusionnelle, une atmosphère envoûtante et granuleuse pour aboutir à une désintégration progressive.
Une rythmique type 'power - électronique' complètement barrée et une trompette tantôt avec des attaques très fortes et un souffle harsh, mais ne renonçant pas à jouer sur un lyrisme corrosif. Multiples dynamiques et intensité constante ou le dialogue entre les trois musiciens est réactif & interactif. Tension palpable, aventure cauchemardesque de plus en plus saturés au son massif qui part en vrille.
Comme pour les précédentes références Bloc Thyristors - Trace label, un objet sonore et visuel soigné et original. Le vinyle noir de 180 gr. est inséré dans un superbe pochette gatefold de 400 gr. avec pelliculage brillant & marquage à chaud. Prise de son et mixage par Patrick Müller. Graphisme Mika Pusse. Limité à 300 exemplaires.'